Proposée seulement en électrique, la nouvelle Fiat 500 vient s’attaquer à l’autre nouveauté de la catégorie, la Twingo Z.E. Deux modèles aux prétentions et aux caractéristiques très différentes.

Conception : Rodée ou nouvelle ?

Lors de la découverte de la Renault Twingo Z.E. voilà quelques jours, nous avions constaté peu de changement avec le modèle original. La Française est déjà âgée. Dans sa version thermique, la version actuelle date de 2014, soit 6 ans de carrière. Un bon point si l’on est coutumier du véhicule, ou si l’on fait confiance à des composants éprouvés.

En face, la Fiat 500 adopte une toute nouvelle génération. La marque italienne fait le pari de ne la proposer qu’en électrique, du moins pour le moment. La plateforme est nouvelle, mais le style est très proche de son aînée. Normal, la recette « Cinquecento » fait toujours mouche. Même 13 ans après son lancement, la génération précédente continue son épopée, déclinée depuis peu en version mild-hybrid.

>> Avantage Fiat 500e

Design et carrosserie : 3 portes chic ou 5 portes ?

Là où les deux urbaines se rejoignent, c’est sur les dimensions. Avec 3,60 mètres de long environ, elles possèdent 4 places dont 2 à l’arrière à l’espace compté. Mais cela s’arrête là, puisque la Twingo inclut 5 portes, pratique pour l’accès aux sièges arrière. La 500 est plus égocentrique, conservant ses 3 portes. La petite italienne dispose toutefois d’un atout indéniable, celui d’une double version : la berline et le cabrio.

Côté style, la 500e paraît plus moderne, avec ses phares LED, poignées dissimulées et courbes intemporelles.

 

>> Avantage Renault Twingo

Performances : ville ou polyvalence ?

Les deux voitures ont un passé en commun. Plus vieille, la 500 est née dans l’optique de démocratiser la voiture pour les italiens. Quant à la Twingo, Renault déclinait l’idée de la citadine dans un format plus compact, donc plus accessible.

Or depuis la génération 2007, la petite Fiat a radicalement changé de positionnement. Entre les versions d’accès et les turbulentes Abarth, le public visé est désormais très large. La version électrique tente de concilier les deux, avec son moteur de 118 chevaux (85 kW), soit un 0-50 km/h en 3,1 secondes. La Twingo Z.E. demande 4,2 s sur cet exercice, car son bloc 60 kW/81 chevaux est plus modeste. Une façon de ne pas venir en concurrence avec les motorisation 110 et 135 chevaux de la nouvelle Renault ZOE.

A noter : le poids sera sans doute bien plus élevé sur la Fiat. Elle pourrait s’en trouver bien moins efficiente que prévu en pratique, et moins dynamique.

Renault Twingo ZEFiat 500e
Moteur60 kW – 81 ch87 kW – 118 ch
Vitesse max135 km/h150 km/h
0 – 50 km/h4,2 s3,1 s

>> Avantage Fiat 500e

Autonomie/recharge : le nécessaire ou le confort ?

Là où les deux petites automobiles prennent des trajectoires différentes, c’est techniquement. Conçue pour un lancement dès 2014, la Twingo Z.E. n’avait prévu qu’un petit espace pour ses batteries. Avec 22 kWh de capacité, elle ne propose que 180 km d’autonomie. La 500e profite d’une nouvelle conception et donc d’un plancher totalement adapté pour un gros pack. Via 42 kWh, le « pot de yaourt » génération 2020 double presque l’autonomie, à 320 km !

Finalement, les aspirations sont très différentes. La Fiat séduira ceux voulant plus de polyvalence. Elle propose d’ailleurs une recharge rapide allant jusqu’à 85 kW en Combo pour une charge à 80 % réalisée en 35 minutes. Plafonnée à 22 kW en courant alternatif, la Twingo Z.E. récupère à peine la moitié de sa batterie (80 km) sur la même durée.

Renault Twingo ZEFiat 500e
Batterie22 kW42 kWh
Autonomie180 km320 km
Puissance de charge AC22 kW11 kW
Puissance de charge DC85 kW

>> Avantage Fiat 500e

Prix : canon ou passion ?

Avec de telles différences de caractéristiques, les tarifs proposés seront très opposés. La Fiat 500e est la seule à annoncer un premier prix, celui de sa série spéciale de lancement « La Prima ». A 37.900 euros (hors bonus), l’addition est très salée, mais les autres finitions devraient se rapprocher des 30.000 €. Malgré ce prix d’accès, la Twingo Z.E. sera diablement plus abordable. Renault devrait viser moins de 25.000 €, dans sa version de base Life. Nous parlons seulement prix comptant, car nous ignorons encore les tarifs de location.

Les catalogues seront aussi aux antipodes. Là où la Française dupliquera les niveaux d’équipement des versions thermiques, très sobres, l’italienne multipliera les coloris, ambiances et séries limitées.

>> Avantage Renault Twingo