Mobilize Limo

Une berline électrique tricorps à destination des taxis et VTC, via un système d’abonnement mensuel. Voilà ce que propose Mobilize Driver Solutions afin d’inciter les professionnels à basculer vers une mobilité propre. Alors, du conducteur au passager : que vaut la Mobilize Limo ?

Direction Madrid, et plus précisément chez Renault Retail Group. Et pour cause : Mobilize n’est autre que la nouvelle marque dédiée à la mobilité propre et partagée du Groupe. La Mobilize Limo est quant à elle une berline chinoise rebadgée, la Ezoom Yi, appartenant également au Groupe Renault. Ambitions VTC et taxi obligent, nous avons choisi d’explorer trois aspects autour de cet essai. L’expérience au volant, puis en tant que passager, et du point de vue des chauffeurs professionnels de notre entourage. C’est parti pour une journée avec la Mobilize Limo !

Mobilize Driver Solutions : la promesse

Le diesel devrait quitter la capitale dès 2024, et Uber passer au tout électrique (dont 50 % d’ici 2 025 !). Avec son service Mobilize Driver Solutions, la jeune marque promet un service innovant et 100 % électrique, sans mauvaise surprise. Taxis et VTC peuvent compter sur une formule complète, qui réunit en principe l’ensemble des critères recherchés :

  • Un véhicule autorisé partout
  • Toujours prêt à prendre la route
  • Un temps de charge réduit
  • Une assurance tous risques professionnelle
  • Un entretien inclus (consommables et pièces d’usures dont pneus)
  • Une prise en charge prioritaire en cas de besoin
  • Une assistance bord de route 24/7
  • Un seul et unique interlocuteur pour l’ensemble des besoins

La location sans apport ainsi que l’assurance et l’entretien inclus constituent les arguments clés. C’est normal, ils figurent parmi les plus gros postes de dépenses mensuelles, comme nous le verrons plus loin. En ce qui concerne l’entretien, c’est un service d’accueil dédié qui permet aux chauffeurs d’être immobilisés le moins possible. La Mobilize Limo et ses services seront facturés 1 499 € par mois pour 3 ans et 150 000 km. Un tarif qui serait 10 % moins cher en moyenne que les solutions actuelles (qui sont surtout à la carte). Mobilize Driver Solutions sera tout d’abord lancé en France et en Espagne. Les 40 premières Limo seront en service à Madrid dès fin juin, et à Paris à l’automne 2022.

Design et conception de la Mobilize Limo

La Mobilize Limo est une grande berline électrique d’origine chinoise, destinée à la location VTC et taxi uniquement. Comprenez par-là qu’elle ne sera pas disponible à la vente. C’est donc en toute logique qu’elle répond à certains codes recherchés au sein de la profession. Une berline tricorps, suffisamment spacieuse, soignée et valorisante. Ses dimensions : 4,75 m de long pour 1,83 m de large et 1,48 m de haut. Le tout pour un poids total de 1 600 kg. À première vue, la Limo n’est pas des plus caractérielles, à mi-chemin entre Tesla Model 3 et Toyota Prius. La faute à un éclairage tout LED certes moderne, mais très inspiré, à l’avant comme à l’arrière. La voiture accueille néanmoins des poignées affleurantes à déploiement automatique, des inserts chromés, et de sympathiques jantes de 17 pouces. Seuls les logos Mobilize (capot, coffre, portes) marquent une différence avec la Ezoom Yi.

À lire aussi On déménage en van électrique : grosse galère !

Vous l’aurez compris, la Limo est une voiture plutôt soignée dans sa conception, mais ne transcende pas par son design. Après tout, il ne faut pas prendre trop de risques, Mobilize vise quand même 20 % du CA du groupe d’ici 2030 ! Un objectif lié au fait que le nombre de taxis et VTC devrait augmenter de 80 % en Europe d’ici là. Ceci car les municipalités souhaitent changer la mobilité, avec moins de pollution, moins d’empreinte au sol, et plus de place pour les habitants. La Mobilize Limo devrait en tout cas se fondre dans le paysage automobile assez facilement, sans trop attirer l’attention. La berline électrique sera proposée en une seule et unique version (finition, équipement), mais disponible en trois coloris. Toutefois, entre le blanc, le gris, et le noir, c’est certainement ce dernier qui aura le plus de succès.

Performances et ergonomie : côté conducteur

Parlons de l’expérience au volant de la Mobilize Limo. Nous prenons place à bord d’une berline à l’équipement moderne, teintée de quelques détails parfois trop « low-cost ». La position de conduite est assez particulière, le corps bien en arrière  et les genoux un peu haut. Pas inconfortable pour autant, les sièges électriques présentent bien, à l’avant comme à l’arrière. La longue dalle intègre un combiné d’instrumentation de 10,25 pouces, et un écran tactile de 12,3 pouces. Ce dernier ne brille pas par sa réactivité, et n’intègre pas de navigation GPS native. Il faudra passer par Apple CarPlay ou Android Auto, comme le fait l’immense majorité des chauffeurs aujourd’hui de toute façon. La console centrale est quant à elle très fonctionnelle, mais un peu datée. La faute à un matériau plastique peu valorisant, tout comme la commande de climatisation, un peu triste.

Concrètement, ça fait le job, mais c’est à des années-lumière de toute bonne berline moderne, même généraliste. Côté performances, la Mobilize Limo embarque un moteur électrique de 160 chevaux et 225 Nm de couple. 3 modes de conduite Eco, Standard, et Sport sont proposés. En pratique, il n’y a que très peu, voire pas de différence entre les modes. Si ce n’est une carto pédale plus réactive en Sport. Même constat côté récupération d’énergie, sur 3 niveaux, dont on ne sent pas réellement l’effet. Un point perfectible côté conducteur, mais des décélérations moins inconfortables côté passagers, avouons-le ! La Limo est limitée à 140 km/h, parfait pour les courses urbaines et périurbaines type Paris et autour. Si la conduite est silencieuse et le châssis suffisamment sain sur son terrain de prédilection, force est de constater que la berline n’est pas des plus précises en conditions plus « dynamiques ».

Autonomie et recharge : 250 km en 40 minutes

À cause d’une direction progressive mais peu informative à faible allure, la conduite sportive, c’est non. Et ce n’est pas trop grave, la Mobilize Limo est faite pour de l’urbain et de l’efficience au quotidien. La berline s’équipe d’une batterie de 60 kWh pour 450 km d’autonomie, compatible AC et DC. En charge « ultra rapide », on récupère près de 250 km en 40 minutes. Valeurs Mobilize : AC 7 kW, jusqu’à 11 kW, charge rapide jusqu’à 75 kW avec stabilité optimale à 60 kW. En pratique, on atteint près de 400 km avec une consommation mixte de 15,7 kWh en périurbain.

La conso grimpe à 17 kWh avec le pied à peine plus lourd (soit 350 km maxi). Mais en remettant les choses dans leur contexte, la Mobilize Limo devrait exceller dans les grandes agglomérations. À Paris par exemple, rouler entre 30 et 50 km/h sur des petits trajets devrait largement favoriser l’autonomie. De quoi réduire les temps de charge (et donc d’immobilisation) du véhicule. D’après les données de Mobilize, les chauffeurs parcourent en moyenne 250 à 300 km par jour. Pour cette moyenne, la marque annonce un budget électrique mensuel d’environ 80 €. L’autonomie réelle en milieu urbain devrait donc répondre aux besoins des chauffeurs, sans oublier la charge rapide, très pratique.

Confort et habitabilité  : côté passager

Après l’expérience au volant, on se met dans la peau du passager. Commençons par l’équipement. Les passagers arrière de la Mobilize Limo ont deux prises USB, le contrôle du volume, et celui du flux d’air. Lumières et porte-gobelets sont également de la partie. Les sièges en cuir végétal font écho à la position à l’avant : calé au fond, genoux hauts. On bénéficie en revanche d’un très bon rayon de 288 aux genoux. Un espace très confortable rendu possible par l’empattement de 2,75 m de la Limo. Une habitabilité qui nous fait apprécier les places arrière ! L’assise est toutefois un peu ferme, et cette sensation est renforcée par l’amortissement plutôt sec du véhicule. Les irrégularités de la route remontent un peu trop à notre goût, jusqu’à taper dans le dos en cas de gros nid de poule.

Heureusement, les clients ne devraient pas vraiment faire de longs parcours à bord. Le confort est donc correct pour des trajets urbains, mais le passager du milieu restera puni. Ceci à cause de l’accoudoir central (dossier), et le tunnel entre les pieds : pas de plancher totalement plat en vue. Notons également les larges ouvertures de portes, qui favorisent l’accès à bord. Au-delà de l’assise, les passagers profiteront également d’un coffre plutôt généreux de 500 litres. De quoi y caler deux grandes valises et deux valises cabine. Le chauffeur appréciera un peu moins l’accès au coffre, qui n’est pas des plus aisés quand il faut charger ou décharger des valises au fond.

À lire aussi Les prochaines Lotus électriques seront vendues sur Internet

Mobilize Limo et Driver Solutions : ce qu’en pensent les professionnels

Juger des performances, de la qualité, et des prestations générales de la voiture, on sait faire (enfin, on espère). Ce qui n’est dans l’absolu pas le cas pour les offres et tarifs de l’abonnement Mobilize Driver Solutions. Nous avons donc sondé quelques chauffeurs de notre entourage afin de nous faire une idée de ce qu’en pensent les pros. Voici un résumé de leur avis sur le service. Mohamed, taxi : « c’est une bonne idée, par rapport à une thermique dans la capitale c’est correct. Aujourd’hui rien qu’en carburant je suis à environ 1 000 € par mois. Je roule plus que la moyenne, mais la plupart en région parisienne font dans les 200 à 250 km par jour. Et là, c’est très avantageux en termes de coûts. Et puis bientôt ma Classe E diesel ne pourra plus aller partout donc c’est à envisager et tester. L’assurance 200 €, l’entretien annuel 800 €… Ça va vite. »

« Là, le fait d’avoir un service tout compris c’est vraiment intéressant. Bon, la franchise de 1 500 € est importante, mais c’est le jeu. On peut pas tout avoir ». Un constat similaire chez Alex, VTC : « en région parisienne, on est 9 sur 10 à être auto-entrepreneurs. Les frais grimpent très vite et 150 € d’économisés sur un mois c’est pas négligeable. Surtout si tout est inclus ce qui facilite beaucoup de choses. Prioritaire en plus c’est un super argument. Après, l’engagement sur 3 ans c’est peut-être pas l’idéal, mais il faudra voir les autres formules ». Deux autres chauffeurs sont du même avis et souhaitent éventuellement pouvoir ajuster le kilométrage. Josué et Assia indiquent par exemple parcourir près de 65 000 km par an. Tout comme eux, nous restons à l’affût de l’offre complète de Mobilize Driver Solutions, et les forfaits proposés.