Esquisse Tesla Model C Chine

Dans une interview, le patron de Tesla évoque un modèle spécial pour le continent européen, mais surtout des voitures moins chères et de très grandes autonomies.

La voiture électrique n’a jamais été aussi en vogue, et le meneur du domaine Tesla en profite. Son action crève le plafond, et son patron, Elon Musk, devient la deuxième fortune de la planète. Pour autant, la marque ne se repose pas sur ses lauriers, bien au contraire…

Publicité


Depuis quelques mois, la Gigafactory de Berlin sort de terre, pour fabriquer à terme le Model Y. Interrogé en visio lors de l’European Battery Conference, Elon Musk a donné des précisions sur de possibles véhicules dédiés au marché européen. « Cela serait logique de fabriquer une voiture compacte, peut-être une hatchback [5 portes NDLR]. Aux États-Unis, les voitures ont tendance à être plus grandes et en Europe, elles ont tendance à être plus petites. Si vous essayez de vous garer dans des environnements urbains denses, il est important d’avoir une voiture qui tient dans des espaces de stationnement étroits », a-t-il indiqué, donnant pour exemple une mauvaise expérience à Berlin où il a lutté pour trouver une place à la taille du Model X.

On est loin de l’officialisation d’une anti-VW ID.3, mais le constructeur a déjà débuté une réflexion en Chine où l’idée d’un Model C était déjà évoquée en début d’année. Preuve de cette ambition, le pays va se doter de son centre de R&D local, et un homologue européen devrait naître.

Musk a aussi mis l’accent sur le coût des batteries, essentiel pour « que tout le monde puisse acheter une voiture électrique ». C’est même pour lui « le point fondamental à améliorer ». Pour y parvenir, le patron de Tesla compte sur les « économies d’échelle » ainsi qu’un « outillage avancé ».

1 000 km sur la future Model S ?

En termes d’autonomie, Musk a donné sa vision sur l’évolution de la densité énergétique de ses cellules qui impactera l’autonomie de ses futurs véhicules. Le constructeur a déjà augmenté l’autonomie de la Model S en novembre et compte faire encore mieux à l’avenir. Ce n’est pas une nouveauté. Attendue fin 2021, la version Plaid promet déjà 840 km avec une charge. À plus long terme, le patron du groupe californien espère même proposer jusqu’à 1 000 km sur sa berline.

Publicité