La Tesla Model S ne cesse de viser toujours plus haut en matière d’autonomie : la berline électrique annonce désormais un rayon de 658 km.

Disponible au catalogue du constructeur depuis 2012, la Tesla Model S n’a sans cesse évolué. Et notamment au chapitre technologique avec des autonomies toujours repoussées d’une année à l’autre. Alors qu’elle a tout récemment grimpé à 402 miles d’autonomie EPA (près de 646 km), la berline électrique grappille encore quelques kilomètres.

Comme l’indiquent nos confrères d’Electrek, renseignés par un de leurs lecteurs, la Tesla Model S serait désormais créditée d’une autonomie EPA de 409 miles. C’est en tout cas ce qu’indique sans équivoque un document officiel de l’organisme présent dans un exemplaire fraîchement sorti d’usine.



Près de 11 km d’autonomie en plus pour s’offrir la peau de la Lucid Air ?

Pour l’heure, ni l’EPA ni Tesla n’ont mis à jour leur site respectif ou livré de plus amples informations à ce sujet. En revanche, Palo Alto devrait très rapidement s’exprimer sur cette très légère hausse d’autonomie et sur les mises à jour qui ont permis de grimper à cette valeur de 658 km. Notons toutefois que cette nouvelle mesure affiche une moyenne de 116 MPGe contre une valeur, meilleure auparavant, de 117 MPGe, alors que la consommation de 29 kWh/100 miles reste, elle, similaire.

Mais il est tout à fait clair que cette hausse d’autonomie vient contrer la Lucid Air d’entrée de gamme, capable de viser 406 miles d’autonomie, soit 653 km. La différence est ridicule, mais suffisante pour se targuer de la première place au petit jeu de qui a la meilleure. Rappelons également que cette hausse d’autonomie intervient après une chute drastique du prix de base de la Tesla Model S, dont les 67 920 $ se situent en dessous des 69 900 € de la Lucid Air.