Dieter Zetsche lors de la présentation du concept Mercedes EQ à Paris

Confirmant un plan d’investissement de 10 milliards d’euros dans la voiture électrique, Daimler annonce plus de 10 nouveaux véhicules au sein de sa gamme d’ici 2022.

Cap sur l’électrique ! Profitant de l’assemblée générale annuelle de ses actionnaires, Daimler a précisé ses ambitions dans le domaine de la voiture électrique par la voix de son Président, Dieter Zetsche, et annonce le lancement de dix nouveaux véhicules électriques au sein de sa gamme d’ici à 2022. Des modèles, dont on ignore encore les détails et les caractéristiques, qui devraient être regroupés au sein de la nouvelle EQ inaugurée par le concept éponyme présenté lors de la dernière édition du Mondial de l’Automobile de Paris (voir notre article).

En termes d’investissements, le constructeur prévoit de débloquer 10 milliards d’euros pour le développement de cette nouvelle gamme dont un milliard dédié à la production de batteries et à sa filiale dédiée, Accumotive.



Un futur multi-énergies

Pour Daimler, il n’y a pas lieu d’opposer thermique et électrique qui feront partie d’un ensemble doté de multiples facettes. « Sur le chemin de la conduite zéro-émissions, touts les moyens seront utilisés pour réduire les émissions de CO2. Pour cette raison, l’efficience des moteurs thermiques sera un élément significatif durant cette période transitoire  » note le communiqué du constructeur qui cite également la technologie « plug in hybrid » comme une étape indispensable.

Proposant déjà 8 modèles de ce type sur le marché, Daimler passera à l’étape suivante dans le courant de l’année avec le lancement d’une nouvelle Classe S dotée d’une nouvelle technologie batterie qui autorisera jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie en tout électrique compte 30 à 35 kilomètres pour la génération actuelle.

A l’horizon 2025, le groupe allemand estime que l’électrique pourrait représenter 15 à 25 % de ses ventes.