Comparatif : Renault Zoé 2013 VS Zoé ZE 40 2017


Après 3 ans et demi de conduite sur la version 2013, notre nouvelle Zoé ZE 40 modèle 2017 est arrivée à la maison et remplacera notre dernier véhicule diesel. L’occasion d’un petit comparatif entre les deux versions.

Publicité

Mais comment partirez-vous en vacances, alors ?

C’est toujours la première question qui fuse dès qu’on dit qu’on roule en électrique. Et à plus forte raison quand on a choisi de tourner la page des moteurs à pistons ! La réponse est simple : on peut raisonnablement partir à 400 km de chez nous avec une pause d’une grosse heure au bout de 200 km. Si l’on est patient, on peut même en deux pauses pousser jusqu’à 600 km. De quoi voir du pays !

Pour aller plus loin par la route, ce sera probablement en voiture de location plus haut de gamme que notre véhicule quotidien, ou mieux, en véhicule électrique rechargeable pour continuer à bénéficier de l’agrément du VE lors des sorties locales. Pour le reste, il y a toujours le car, le train, l’avion… Mais revenons à notre sujet principal.

Aspect extérieur légèrement retouché

Ayant choisi le même niveau de finition que celle que nous avons -une ZOE Intens, noir étoilé, charge rapide- je peux directement comparer les deux véhicules.

Premier point évident : les nouvelles jantes. Elles sont plutôt belles ! Mais elles me semblent plus ajourées que les jantes Aérotronic. Je me demande donc si cela ne va pas augmenter la trainée aérodynamique et donc la consommation.

Second point, le logo et la baguette d’entrée d’air du radiateur ne sont plus bleutés. Certes, ça fait un poil moins original, mais ça fait un poil plus classe quand même !

Intérieur mis à jour

Un poil plus classe aussi, la sellerie Technic Noir est en harmonie avec les plastiques intérieurs, la surface au-dessus de la boîte à gants style costume chic, et surtout les accoudoirs de portière qui ne sont plus en tout-plastique, mais recouverts de tissu avec de belles coutures apparentes.

Ce qui se voit moins

Le R-Link « Evolution » gagne un écran tactile capacitif, ce qui le rend plus agréable à utiliser. L’écran tactile résistif de la version précédente faisait assez bas de gamme. Sa réactivité semble aussi augmentée, il est probable que son processeur soit un peu plus puissant. Ce que je trouve dommage, c’est qu’il ne sache toujours pas lire le format audio sans perte FLAC…

La pompe à chaleur semble plus puissante : elle chauffe plus vite, plus fort mais fait aussi plus de bruit.

Le mode éco a lui aussi été mis à jour. Par rapport à notre ZOE de 2013, la réponse du moteur à l’appui sur l’accélérateur est en quelque sorte « étouffée », diminuant la réactivité du véhicule. Probablement plus efficace, mais un peu perturbant au début.

Un peu déplaisant par contre, la caméra de recul est dorénavant en option à 350 € sur la finition Intens’ alors qu’elle était incluse sur le modèle 2013. Le prix du véhicule neuf ayant augmenté depuis, je trouve cela un peu mesquin.

Autonomie et consommation

Cette nouvelle ZOE m’a été livrée en plein hiver, les températures actuelles largement négatives ne sont pas favorables à une grande autonomie. Mes deux premières charges me donnent dans les 225 km d’autonomie et la consommation affichée s’élève aux alentours de 20 kWh au 100 km. C’est énorme, comparé aux 16,2 kWh actuels de notre Q210, mais je pense que les 30 km d’autoroute quotidiens par -5°C et les nouvelles jantes n’aident pas.

Cela dit, difficile de faire pires conditions de roulage et je pense que l’on ne pourra que faire mieux le reste de l’année !

Et vous ? Avez-vous pris livraison de votre nouvelle Zoé ? Qu’en pensez-vous ?


Sur le même sujet

Publicité

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre