Ouverte à la précommande dès le mois de mai 2019, l’édition limitée 1ST de la Volkswagen ID3 connaît quelques cafouillages qui viennent perturber les premières dates de livraison. Au Danemark, il faudrait attendre août 2020, et non plus juin, pour bénéficier des premiers exemplaires.

Le problème sera-t-il limité à ce pays ou touchera-t-il le monde entier ? Le constructeur allemand n’a rien révélé pour l’instant à ce sujet, indique le site Web InsideEVs qui a recensé les différents couacs avérés ou envisagés concernant l’apparition sur nos routes de cette compacte électrique très attendue.

Avant Noël dernier, nous apprenions que d’importants problèmes de logiciel imposaient, dans l’attente d’une solution, de stocker sur des parkings les exemplaires déjà produits. Les premiers acquéreurs s’inquiètent d’ailleurs à juste titre de l’immobilisation de leurs futures voitures livrées à toutes les conditions météorologiques pendant plusieurs mois.

Parmi les autres craintes communiquées par certains des clients de Volkswagen, bien informés ou pas : pas de climatisation à 2 zones, de ceinture de sécurité pour la place centrale arrière, et absence d’assistance au stationnement pour la première vague de livraisons.

En outre, la version montée avec la batterie de plus haute capacité énergétique (77 kWh) ne pourrait pas recevoir de toit panoramique. Pour les autres, cet équipement interdirait d’y fixer des porte-vélos.

Symbolisant le renouveau de Volkswagen pour sa gamme électrique, l’ID.3 semble pour l’instant rater son entrée sur les marchés de la mobilité de demain.