Essayer Un responsable de Huawei licencié après des propos calomnieux sur Tesla ?

Configurez votre véhicule Un responsable de Huawei licencié après des propos calomnieux sur Tesla ou demandez un essai gratuitement.

Huawei a décidé de licencier un de ses responsables en charge du programme de conduite autonome de la marque. Entre autres propos diffamatoires, ce dernier avait expliqué que Tesla « tuait » les automobilistes.

C’est un incendie que Huawei a préféré éteindre rapidement en licenciant Su Jing, le responsable des systèmes de conduite autonome. Le géant de l’informatique et de la téléphonie a réagi après des propos diffamatoires sur Tesla. C’est lors de la Conférence mondiale sur l’intelligence artificielle que le directeur a dérapé. Sans aucune base solide pour étayer ses propos, il a expliqué que les voitures Tesla n’étaient pas sûres.

« Tesla a eu un très haut taux d’accidentalité ces dernières années », a déclaré Su Jing. Un premier fait qui n’est pas avéré, puisque la NHTSA, l’autorité américaine des transports, a déjà prouvé le contraire. « Les types d’accidents sont très similaires, du meurtre de la première personne à la dernière », a poursuivi le responsable.

Su Jing a donc perdu son poste, mais reste dans l’entreprise, qui mise gros sur la voiture électrique. Il a assuré ne pas avoir voulu cibler Tesla spécifiquement, mais les technologies autonomes dans leur ensemble.

« Su Jing a été licencié du poste de directeur du département des produits de conduite intelligente », a déclaré Huawei pour confirmer la sanction. « Su Jing intégrera l’équipe de réserve pour l’entraînement et la distribution. »