Changan CS15 E-Pro Huawei logo

Suivant la tendance initiée par de nombreuses entreprises chinoises, Huawei mise sur l’automobile électrique et autonome avec un investissement d’un milliard de dollars.

L’armada chinoise gonfle à vue d’œil dans l’automobile. C’est désormais au tour de Huawei, spécialisée dans les télécommunications et le hi-tech, d’opérer un investissement massif. L’entreprise a annoncé un apport initial de 1 milliard de dollars, rapporte Bloomberg, soit environ 850 millions d’euros. Le but est de développer la technologie électrique, mais aussi celle liée à la conduite autonome.

Cependant, Huawei ne vendra pas directement de voitures sous sa marque. Le groupe souhaite se positionner en tant qu’équipementier, à la manière de Didi Chuxing avec BYD. Huawei s’associera initialement avec trois grands groupes automobiles partenaires : BAIC, Chongqing Changan et GAC.

Huawei se joint donc à une famille d’entreprises chinoises comptant sur l’automobile électrique. La semaine dernière, Xiaomi affirmait lancer des voitures « Mi », peu après les annonces de Baidu et Alibaba.



GAC Aion LX

Le constructeur GAC (ici avec son Aion LX), est un des partenaires de Huawei