tour-de-france-voiture-electrique-robert-morandeira

Quel-est le profil type d'un propriétaire de voiture électrique ? Le magazine Auto Plus a enquêté en s'appuyant sur les données de bureaux d'études.

Avec seulement 1,93% de part de marché en 2019, la voiture électrique est encore très minoritaire. Manque de solutions de recharge, prix élevé, disponibilité aléatoire, idées reçues : elle souffre de nombreux obstacles à sa démocratisation. Mais alors, qui sont les courageux clients ? Auto Plus a dressé le portrait-robot du propriétaire moyen en France. Pour l’établir, le magazine explique avoir analysé les données issues des organismes français AAA-Data, SGS et américains Clean Technica, le leader du contrôle technique.

Ainsi, sur les 203.910 véhicules électriques en circulation dans l’hexagone, « 147.995 sont des véhicules particuliers… dont 59.067 détenus par des pros » écrit Auto Plus. Il y aurait donc 88.928 particuliers propriétaires de voitures branchées à fin novembre 2019, soit l’équivalent de la population de Dunkerque. Très majoritairement masculins (85 %) et âgés de 56 ans en moyenne, les clients seraient aussi 71 % à vivre en zone urbaine. Une bonne partie opterait pour un achat en LOA ou LLD (41 %), un taux supérieur à la moyenne globale tous véhicules confondus (37 %).

Après avoir questionné le spécialiste du contrôle technique SGS, Auto Plus a pu estimer à 8664 km la moyenne annuelle parcourue par les utilisateurs de voitures électriques. C’est inférieur aux diesels (15.900 km) mais à quasi-égalité avec les essences (9000 km). Enfin, la voiture à batterie serait le second véhicule du foyer pour 64% des propriétaires. Selon un sondage mené par Clean Technica, 36% ont déclaré posséder deux voitures, 22% en détenir trois et 6% quatre ou plus. Surprise… 54% des autres véhicules du foyer seraient des diesels contre 39% à l’essence.



Et vous, vous reconnaissez-vous dans ce portrait robot ? N’hésitez pas à nous donner votre expérience en commentaire.