Après l'impressionnant embrasement d'une Tesla Model S dans un parking souterrain à Shanghai, Tesla fournit de maigres explications.

La vidéo a été largement partagée sur les réseaux sociaux fin avril. On y voit une Tesla Model S stationnée dans un parking souterrain dégager de la fumée avant de s’embraser soudainement. Un événement assez rare mais qui frappe les esprits en pleine transition technologique des transports. Après une recrudescence de cas d’embrasement de véhicules électriques, le gouvernement chinois a même récemment demandé aux constructeurs de prendre les mesures nécessaires pour les rendre plus sûres.

A la suite de l’incendie, Tesla a mis à jour à distance le logiciel de ses modèles afin d’éviter qu’un tel problème survienne à nouveau. En parallèle, la marque affirme avoir mené une enquête conjointe avec des experts chinois et américains. Les premiers résultats ne permettraient pas d’identifier avec précision l’origine du sinistre selon Tesla. Les enquêteurs « n’ont pas trouvé que le système présentait des défauts » explique la firme, ajoutant que la source de l’incendie se trouverait dans un seul module de batterie situé à l’avant de la Model S.

Si Tesla affirme régulièrement que ses véhicules ont 10 fois moins de risques de s’enflammer qu’une voiture thermique, il doit encore rassurer en communiquant les causes précises des quelques incendies qui touchent aléatoirement ses modèles.

Publicité


Publicité