Organe sensible des voitures électriques, la batterie est couverte par une garantie souvent différente du véhicule. Tesla a décidé de modifier les siennes et introduit une condition qui pourrait froisser de nombreux clients.

Fini la garantie de huit ans kilométrage illimité sur la batterie et le groupe motopropulseur des Tesla Model S et X. La firme de Palo Alto a mis à jour ses conditions pour les exemplaires neufs vendus dès la fin janvier 2020. Les deux éléments sont désormais couverts dans la limite 240.000 km ou huit ans, au premier terme échu.

La garantie s’applique si l’état de santé de la batterie est inférieur à 70% au cours de la période, une condition qui n’était jusque là imposée qu’à la Model 3. Cette dernière bénéficie d’un couverture de 160.000 km en versions Autonomie Standard et Standard Plus et 192.000 km en versions Grande Autonomie et Performance, toujours dans la limite de huit années. Tesla mentionne que ces conditions s’appliqueront également au Model Y.

Au-delà de la suppression du kilométrage illimité, ces changements pourraient bien faire grincer des dents. Tesla précise en effet que la garantie ne couvre plus les baisses de performances dues aux mises à jour destinées à protéger la batterie. Un prétexte que le constructeur pourrait par exemple faire valoir face à un client dont le pack, déjà bien usé, affiche une capacité inférieure à 70% suite à une mise à jour.

Publicité


Tesla se protège en conséquence après les protestations de nombreux clients. Au cours de l’été 2019, plusieurs d’entre eux affirmaient avoir perdu quelques dizaines de kilomètres d’autonomie après une mise à jour ordonnée au lendemain de l’incendie spontané d’une Model S en Chine.

Publicité