Selon un mail envoyé par Porsche à ses clients, les livraisons de la Taycan auraient 8 à 10 semaines de retard par rapport au calendrier initialement prévu.

Chez les marques premium de Volkswagen, l’histoire se répète. Alors que Audi avait déjà dû décaler la sortie de son SUV e-tron en raison d’un souci d’approvisionnement en batteries, Porsche annonce elle aussi des délais supplémentaires.

 « Taycan est notre première voiture de sport entièrement électrique. La voiture a été développée à partir de zéro et fabriquée dans une toute nouvelle usine. Tous les employés de Porsche ont travaillé sans relâche pour commencer à livrer Taycan comme prévu en janvier. Néanmoins, en raison de l’immense complexité entourant la production de Taycan, nous devons signaler que, malheureusement, les dates de livraison sont quelque peu retardées » a indiqué le constructeur dans un mail adressé à l’un de ses clients norvégiens. « Nous attendons actuellement des retards d’environ huit à dix semaines » a ajouté le constructeur. Problème de calibrage des outils de production ? De fourniture de pièces ? D’approvisionnement en batteries ? A ce stade, le constructeur n’explique pas les raisons de ce retard.

Première électrique

Déclinée en deux versions batteries, 79,2 ou 93,4 kWh, la Porsche Taycan promet une autonomie dépassant les 450 kilomètres.

En France, son prix de vente débute à partir de 108.000 € pour la version « d’entrée de gamme » et grimpe jusqu’à près de 189.000 € pour la version la mieux équipée, la Taycan S Turbo.