Bollinger B1 (2020)

Essayer Mullen rachète Bollinger et relance le 4×4 B1 et le pick-up B2 ?

Configurez votre véhicule Mullen rachète Bollinger et relance le 4×4 B1 et le pick-up B2 ou demandez un essai gratuitement.

Tout en préparant le lancement de son SUV électrique haut de gamme, Mullen vient d’acquérir une participation majoritaire au capital de Bollinger Motors. Il maintient le cap sur les camions électriques et relance au passage les projets de 4x4 B1 et de pick-up B2.

En janvier dernier, Bollinger annonçait mettre au placard ses projets B1 et B2, respectivement un 4×4 et un pick-up. Deux modèles électriques aussi voulus comme des engins de travail plutôt rustiques. Malgré les quelque 65 000 précommandes, la start-up voulait alors mettre l’accent sur les projets jugés plus porteurs de camions électriques de moyen tonnage.

La priorité reste aujourd’hui inchangée : mettre en production prochainement les premiers camions électriques, en commençant par la Classe 3 (selon les normes en vigueur en Amérique du Nord) suivis par des modèles allant jusqu’à la Classe 6. Les véhicules seront assemblés dans le Michigan par Roush. L’apport de 148,2 millions de dollars, pour 60 % du capital, par Mullen devait aider à finaliser le projet.

Mais Mullen ne compte pas s’arrêter là, puisque son patron, David Michery, a confirmé la volonté de relancer les B1 et B2, y voyant aussi un possible usage militaire. La conception des deux modèles était assez avancée avant leur abandon.

Par ailleurs, Mullen comme Bollinger devraient pouvoir faire cause commune sur le terrain des fourgons électriques, ayant tous deux des ambitions dans ce secteur en vogue.

B1, B2 ou fourgons devront néanmoins patienter. Car après les camions, Mullen sortira en priorité son SUV Mullen Five prévu en 2024.

À lire aussi Mullen redevient constructeur de voitures électriques