Dans une interview rapportée par nos confrères d’AutoExpress, Peter Schwarzenbauer, membre du Comité de direction de BMW et responsable pour MINI a laissé entendre que la marque pourrait ne plus vendre que des voitures électriques en 2030.

Encouragé par l’intérêt inattendu marqué pour la Cooper SE électrique présentée il y a dix jours – déjà plus de 40.000 précommandes – et par le succès de la version hybride rechargeable du Countryman, Schwarzenbauer s’est dit persuadé que «l’électrification de la marque est la voie à suivre». Après la Cooper SE dont les premiers exemplaires devraient sortir de l’usine encore cette année, BMW a d’ailleurs déjà décidé de ressortir des cartons la MINI Rocketman, une micro-urbaine à trois portes qui sera elle aussi 100% électrique et dont la production est planifiée en 2022.

Schwarzenbauer a confié à nos confrères que l’intérêt pour la MINI électrique l’avait surpris : «Je n’ai jamais vu cela» a-t-il dit en ajoutant : «Je pense que les meilleurs moments pour MINI sont à venir ».

Pour lui, s’il y a une marque automobile spécifiquement urbaine, c‘est bien MINI. Mais les mesures prises par toutes les villes pour réduire les émissions polluantes des véhicules conduisent le constructeur à concevoir des citadines à émission zéro : «Pas à pas nous électrifions la gamme MINI, cela correspond parfaitement à l’image de la marque». Après Smart, MINI pourrait donc être le 2e constructeur automobile à se convertir à l’électrique pure.

Publicité


La métamorphose complète du catalogue ne devrait toutefois pas avoir lieu avant 2030 car «les automobilistes européens sont friands de voitures à grande autonomie, qu’il n’est pas encore possible de construire actuellement (sic)».

Entre-temps, BMW et MINI travaillent à la réduction des émissions de CO2 de leur chaîne d’approvisionnement et à la conversion de toutes les usines en énergie renouvelable. «D’ici 2020, toutes nos installations de production dans le monde utiliseront des énergies renouvelables», a expliqué Schwarzenbauer.

Comme on le sait, le groupe BMW a pris du retard par rapport à ses principaux concurrents dans la course à l’électrification des automobiles. Il a donc récemment décidé de revoir sa stratégie et annoncé qu’en 2023, soit 2 ans plus tôt qu’initialement prévu, le constructeur commercialiserait 25 modèles électriques. Les MINI branchées font partie du lot.

Source : AutoExpress

 

 

Publicité