Désormais à fond dans l’électrification, Mercedes a annoncé que la gamme sera entièrement électrique à partir de 2030.

Tour à tour, les constructeurs annoncent leur plan d’électrification pour les années à venir, mais aussi une échéance à partir de laquelle ils mettront à la retraite les moteurs thermiques. Déjà entré dans la danse des voitures électriques, Mercedes dira adieu aux moteurs à combustion dès 2030.

La firme de Stuttgart a indiqué que sa stratégie débutera à partir de 2025. À compter de cette date, Mercedes retirera progressivement ses voitures thermiques et lancera sur le marché de nouveaux modèles électriques, reposant sur des plateformes dédiées inédites.

Mercedes EQS 2021

Huit Gigafactories Mercedes dans le monde

À partir de 2024/2025 apparaîtra l’architecture MMA EV destinée aux petits véhicules de la gamme, tels que la Classe A et ses dérivés SUV. La plateforme MB.EA fera son apparition dans la foulée et s’appliquera aux voitures moyennes, comme les berlines et SUV des segments intermédiaires. Enfin, des plateformes spécifiques AMG.EA et Van.EA verront aussi le jour : comme leur nom l’indique, elles se destineront respectivement aux électriques haute performance d’Affalterbach et aux utilitaires légers.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Mercedes ouvrira aussi huit Gigafactories à travers le monde (dont quatre en Europe) et vise une capacité de production totale de 200 GWh. Cette expansion s’ajoute à la stratégie de Mercedes qui prévoit également neuf usines dédiées à la fabrication de batterie.