Renault Captur E-Tech Plug-in hybride rechargeable 2020

Si les ventes de voitures électriques progressent faiblement en France, les véhicules hybrides ont doublé leur part de marché en un an.

En raison du couvre-feu pour lutter contre la Covid-19, le marché automobile a de nouveau baissé. Avec 132 637 unités écoulées en février 2021, les immatriculations de voitures particulières en France ont reculé de 20,9 % par rapport à février 2020.

Selon les données communiquées par le CCFA, le succès revient aux voitures hybrides. Représentant 22,8 % du marché, celles-ci totalisent plus de 30 000 immatriculations. Elles viennent presque titiller le diesel qui représente moins de 25 % des véhicules neufs écoulés.

Alors que les hybrides « simples » constituent 16 % des ventes, les voitures hybrides rechargeables s’accaparent 6,8 % du marché. Avec plus de 9 000 exemplaires écoulés, elles dépassent une nouvelle fois les immatriculations de voitures 100 % électriques.



L’électrique en hausse par rapport à janvier

Avec 8 426 unités écoulées, le bilan de février 2021 des voitures électriques est inférieur à celui observé en 2020 (9 451).

Il faudra surveiller les ventes par modèle, encore inconnues à ce jour. La Peugeot e-208 avait détrôné la Renault ZOE en janvier. Nous savons seulement que cette dernière a recueilli 1 074 unités en février, tandis que la Tesla Model 3 a dépassé 1 000 exemplaires.

Immatriculations et part de marché des voitures en France en février 2021

Immatriculations et parts de marché des voitures en France en février 2021, par type de motorisation (Source : CCFA)