Porsche Taycan 4S 2019 vertPorsche Taycan 4S 2019 vert

La berline électrique sportive de Porsche, la Taycan, récolte deux titres "luxe" et "performance" lors de cette édition, tandis que le crossover branché de Kia, l’e-Soul, se distingue comme urbaine de l’année.

De coutume, à l’instar de l’élection homologue européenne à Genève, nous connaissons les résultats de la Voiture Mondiale de l’Année à la veille du Salon de New York. Suite à la crise du coronavirus et l’annulation de l’événement, la présentation des lauréats de l’édition 2020 s’est déroulée virtuellement.

Double récompense pour la Taycan et Kia

Dans les trois finalistes incluant le Mercedes EQC, la Porsche Taycan a été distinguée à deux reprises. La grande berline électrique est la nouvelle Voiture Luxe et Voiture Performances de l’Année 2020. Rivale de la Tesla Model S, la dernière-née de Zuffenhausen offre jusqu’à 761 chevaux de puissance. Elle est déclinée en deux configurations batteries, 79 et 93 kWh, et offre une autonomie allant jusqu’à 463 km.

En parallèle, le Kia e-Soul récolte les honneurs dans la catégorie Voiture Urbaine et devance la MINI électrique Cooper SE. La nouvelle version crossover coréen est proposée depuis 2019. Sa déclinaison électrique est la seule disponible en Europe. Muni d’une motorisation de 204 chevaux, propose deux choix de batteries (39 et 64 kWh) pour une autonomie allant jusqu’à 452 km d’autonomie. Hors bonus, son prix débute à 37.300 € dans l’Hexagone.

Une autre Kia non électrifiée reçoit le titre roi de Voiture Mondiale de l’Année 2020. C’est le très grand SUV Kia Telluride qui a reçu la couronne. Spécifiquement conçu pour le marché américain, ce colosse de 5 mètres au V8 essence n’est pas proposé en Europe et seulement exporté en Arabie Saoudite et aux Émirats Arabes Unis. Enfin, le Design Automobile de l’Année est attribué à la Mazda qui devance les Peugeot e-208 et Taycan.

Nouveau Kia e-Soul 2019