Sur 11.443 voitures particulières neuves vendues le mois dernier en Norvège, 5.041 étaient des modèles électriques, soit 44%.

Des chiffres en baisse par rapport à juin 2019 (-25,5%) selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV), et de façon plus accentuée pour les VE (-32,1%).

Au niveau du premier semestre 2020, le recul n’est que de 19% pour les électriques avec 28.503 transactions enregistrées, contre -24% pour le marché des voitures particulières (59.224 ventes).

En revanche, le mois de juin 2020 a bien profité aux hybrides rechargeables : + 76,8% (2.546 achats, soit 22,2% du marché des VP). Progression également au niveau du semestre (+37,5%), avec 12.069 ventes.

Dans ce contexte, les modèles hybrides simples ont de moins en moins la cote : -45,7% (1.065 unités, soit 9,3% des VP) en juin 2020, -37,5% au niveau du semestre (5.790 exemplaires).

En juin 2020, c’est la Volkswagen e-Golf qui a tiré son épingle du jeu avec 724 ventes. Mais l’Audi e-tron conserve la meilleure place au niveau du premier semestre : 5.618 exemplaires, contre 3.821 pour la compacte de VW.

Et derrière ? Difficile d’être sûr, les chiffres des ventes du Hyundai Kona (539 en juin, 2.501 au premier semestre) se confondant pour toutes les architectures électrifiées. La Tesla Model 3, avec ses 527 acquisitions en juin, pourrait donc être la 2e sur le podium.

Pour comparaison, la Renault Zoé s’est vendue en 148 exemplaires le mois dernier en Norvège. Le territoire a par ailleurs accueilli sa première Polestar 2.

Source : OFV-Chiffres généraux juin 2020 et OFV-Ventes par modèles juin 2020