Il s’agit très vraisemblablement d’exemplaires de présérie. Mais la multiplication des apparitions du SUV compact, dont le lancement de production est théoriquement planifié dans 1 an environ, avec de premières livraisons en Europe début 2021, annoncerait-il de l’avance sur le calendrier ?

C’est en tout cas ce que laissent entendre différents médias Web qui s’appuient sur l’indiscrétion d’une source anonyme. L’Usine de Fremont en cours d’adaptation pour produire la nouvelle voiture électrique pourrait bien s’activer à cette tache dès les premiers mois de l’année prochaine.

De quoi contenter les premiers donneurs d’ordre pour ce SUV qui s’appuie sur la Model 3, mais aussi anticiper la rentrée de cash afin de rassurer et fidéliser les investisseurs.

L’affaire est prise d’autant plus au sérieux qu’Elon Musk a estimé en septembre dernier que le constructeur serait capable dans un délai plus ou moins long d’obtenir de l’usine de Fremont la sortie de plus d’un million de véhicules à l’année.

La cadence relevée ces derniers mois permettait un volume de production de 300.000 unités, alors que Toyota et General Motors qui ont occupé le site précédemment étaient capables de sortir environ 500.000 engins à l’année.

Nous nous attendons donc à ce que le boss de Tesla confirme rapidement cette rumeur, via Twitter, comme il l’a fait il y a quelques jours pour annoncer l’avance à l’été 2020 de la fabrication de la Model S Plaid, d’abord envisagée également à l’automne suivant.