Tesla Model 3 Performance 2019 Paris

 

Continuant ses livraisons en mode « sans contact », la marque américaine Tesla n’a enregistré qu’une baisse de 2% des immatriculations de sa Model 3 et monte sur le podium européen, toutes énergies confondues.

Nous l’avions constaté au début du confinement, Tesla continuait ses livraisons aux clients, quand les autres constructeurs stoppaient la plupart de leurs activités. Voici le résultat, sa plus populaire voiture Model 3 a atteint le podium européen pour la première fois.

Une euphorie passagère ?

Avec 15.499 exemplaires livrés en mars 2020 en Europe, la berline électrique n’accuse qu’une baisse de 2,1% par rapport à l’an dernier. C’est un exploit, lorsque l’on regarde les autres voitures populaires du continent. La n°1 Volkswagen Golf, e-Golf comprise, culmine à 23.861 unités, mais dégringole à -48%. Dans le Top 10, fermé par la Toyota Yaris, les véhicules enregistrent en moyenne une perte de moitié. Au total, le marché européen (UE + Royaume-Uni, Norvège, Suisse et Islande) s’est contracté à -52%, selon les chiffres de l’ACEA, à 773.792 immatriculations.

L’explication de cette exception Tesla se trouve dans la manière de livrer aux clients. Alors que la grande majorité des constructeurs opère en concessions, la firme californienne adopte des Centres de Services. Restés ouverts, ils ont permis de livrer avec des mesures « sans contact ». En France, la Tesla Model 3 s’est hissée 14è des immatriculations, avec 1.385 exemplaires, soit +20% vs mars 2019, alors que le reste pliait à -72%. Elle reste 30è du marché en avril 2020, mois habituellement creux, avec toutefois 189 véhicules. C’est un repli de 25%, sur un marché total en baisse de 89%.

Toutefois, ces Tesla produites aux États-Unis étaient déjà en transit vers l’Europe. Depuis le 24 mars, l’usine de Fremont a arrêté la production, le confinement ayant démarré en Californie. Les livraisons vont ainsi être largement en baisse ces prochains mois, mettant fin à l’exception Tesla.