Ford Fiesta Active 2018 jaune

Terminant sa carrière en 2024, la petite Ford Fiesta pourrait continuer dans une version 100 % électrique.

Ford accélère en Europe sur l’électrique. Le constructeur avait surpris la semaine dernière en annonçant une stratégie disant adieu au thermique d’ici 2030. On en sait désormais un peu plus !

Le site allemand Automobilwoche a obtenu des précisions sur l’avenir du site de Cologne (Allemagne), QG de Ford Europe. L’usine n’y produira plus la Ford Fiesta à partir de 2024. Du moins, elle ne fabriquera pas la citadine sous sa forme actuelle, à moteurs essence, diesel ou microhybride.

Évidemment, les chaînes de production tourneront encore, mais avec un modèle 100 % électrique qui reprendrait la base de la plateforme MEB de Volkswagen. Ford Cologne devrait ainsi assembler dès 2023 un SUV électrique, futur petit frère du Mustang Mach-E.



La Fiesta VII en électrique ?

Ce modèle électrique respecte la politique très SUV de Ford, qui ne s’arrêtera pas là. En effet, la marque avait évoqué « la possibilité d’y construire un deuxième véhicule 100 % électrique ».

Il pourrait s’agir d’une remplaçante de la Fiesta, 100 % électrique. Mais sera-t-elle une vraie citadine, ou un crossover ? On peut comprendre que la marque hésite, surtout face au succès du SUV Puma (118 298 exemplaires en 2020). À l’opposé, la Ford Fiesta restait la dauphine des ventes en 2020, avec 155 226 unités, derrière la Focus. Plus globalement, les Européens chérissent encore les citadines, catégorie n° 1 du continent avec 18 % des ventes, contre 15 % pour les petits SUV.

Quel que soit son format, la Fiesta 2024 devrait récupérer la base MEB, et ainsi devenir la cousine de la future Volkswagen ID.2. Elle viendrait aussi rivaliser avec la Peugeot e-208 ou la future Renault R5 électrique.

Ford Fiesta Vignale 2018 couleur gris

La Ford Fiesta 2018 en finition Vignale