Dans la trajectoire de Hyundai, Kia dévoile la nouvelle génération de son best-seller, qui adoptera des motorisations hybrides.

Apparu en 1994, le Kia Sportage est l’un des premiers SUV compacts. Mais ce n’est qu’à partir de sa troisième génération que le modèle a rencontré le succès en devenant rapidement une référence dans le segment. Kia lance désormais la cinquième mouture, qui adoptera des motorisations hybrides.

À l’image du Hyundai Tucson, son demi-frère coréen, il se distinguera par un style fort en gueule. Les stylistes de la marque ont lâché la bride pour façonner le nouveau SUV, qui adopte une très large calandre et des optiques singulières. Dans les traces du Kia Sorento, le Sportage fait aussi une énorme montée en gamme dans l’habitacle. Cela correspond aux ambitions du constructeur de devenir plus premium, comme les porte-parole nous l’ont indiqué lors de la présentation de son grand frère à sept places.



Une version hybride rechargeable aussi au programme

Mais les nouveautés qui nous intéressent davantage se situeront sous le capot. Si Kia n’a pas encore confirmé la gamme de motorisation, le nouveau Sportage adoptera sans surprise le moteur full-hybrid du Tucson composé d’un 1,6 l T-GDi de 180 ch et d’un moteur électrique de 60 ch.

La version hybride rechargeable sera aussi au rendez-vous. Le bloc thermique est similaire, mais l’unité électrique plus puissante permet de pousser la fiche technique à 265 ch pour 350 Nm de couple. L’ensemble est alimenté par une batterie de 13,8 kWh qui devrait alors fournir une autonomie similaire de 50 km.