Située au milieu du Dodécanèse, l’île grecque d’Astipalea envisage de devenir 100 % électrique en adoptant en masse des voitures à batteries.

Au mois de novembre dernier, la Grèce et le groupe Volkswagen ont présenté leur ambition de transformer l’île d’Astipalea en un modèle pour la mobilité électrique et connectée. Ce paradis électrique devient désormais une réalité avec la livraison des premiers modèles.

Ce sont les autorités et l’administration locales qui profiteront dans un premier temps de véhicules électriques, tous issus des différents catalogues du groupe Volkswagen. La police de l’île ainsi que la police maritime viennent de recevoir les premiers exemplaires du Volkswagen ID.4.



Une offre d’autopartage et des subventions pour les locaux

L’offre sera aussi électrique pour les plus de 72 000 touristes qui visitent l’île de 1 300 habitants chaque année (hors Covid bien entendu). Les différents services de location de voiture laisseront leur place à une offre d’autopartage avec des Volkswagen ID.3, mais aussi avec de nombreuses Seat eScooter, les trottinettes électriques de la marque espagnole.

Les résidents devront aussi faire le choix de la voiture électrique, avec une transition soutenue par diverses subventions. Le gouvernement a aussi annoncé l’ouverture d’un parc solaire de 3 MW d’ici 2023. D’après les premières informations communiquées, l’installation fournira l’énergie nécessaire pour recharger tous les véhicules électriques de l’île. Elle permettra aussi de couvrir la demande globale de l’île à hauteur de 50 %, avant d’atteindre un taux de 80 % en 2026.