D’après quelques rumeurs naissantes, la BMW i3 approche de la fin de carrière : l’électrique pourrait tirer sa révérence l’année prochaine.

Apparue en 2013, la BMW i3 est l’une des premières voitures électriques de l’ère moderne avec la Nissan Leaf, la Renault Zoé ou la Tesla Model S. Après deux phases et une carrière bien tassée de près de dix ans, la compacte électrique pourrait prendre sa retraite l’année prochaine.

D’après Bimmer Today, toujours bien renseigné par des sources internes, la BMW i3 tirera sa révérence au niveau mondial en 2022, après avoir écoulé plus de 200 000 exemplaires dans le monde. Rappelons que la compacte était exclusivement assemblée dans l’usine de Leipzig, en Allemagne. Pour le marché américain, la production de l’i3 devrait cesser à compter du mois de juillet.



Le départ de ce modèle emblématique laissera de la place dans la hiérarchie de la gamme pour une potentielle BMW série 3 électrique, à l’image de ce que la i4 est à la Série 4. En revanche, aucun plan n’a été défini pour remplacer la plus petite des BMW, qui a de l’intérêt pour une utilisation urbaine.

La BMW i3 est toujours disponible au catalogue de la marque au prix de 39 950 € en France. Elle propose à ce prix-là une batterie de 42 kWh de capacité pouvant assurer une autonomie de 300 km selon la norme WLTP. Une version i3s est aussi disponible au catalogue avec 184 ch (14 ch de plus). Le haut de gamme Edition WindMill grimpe à 44 999,99 €.