Chevrolet Equinox EV

Essayer GM veut revenir en Europe avec des voitures électriques ?

Configurez votre véhicule GM veut revenir en Europe avec des voitures électriques ou demandez un essai gratuitement.

Absent du marché européen depuis la vente d’Opel en 2017, General Motors semble envisager un retour sur notre continent. On ignore encore quelles marques seront de la partie.

Après 90 ans de présence, GM quittait l’Europe en 2017 après la vente d’Opel à PSA. Un retrait déjà amorcé avec l’arrêt quelques années plus tôt de la marque Chevrolet. Déjà en 2009, le géant américain avait cherché à vendre Opel. Les discussions avec Magna s’étaient alors interrompues sur un revirement brutal.

À la faveur de la transition vers la voiture électrique, GM semble à présent nourrir des ambitions de retour en Europe. C’est Mary Barra elle-même qui a évoqué le sujet à l’occasion d’une conférence à Los Angeles. En précisant qu’il n’y avait aucun regret chez le constructeur quant à la cession d’Opel. Ce n’est donc pas simplement une rumeur, mais une véritable réflexion pour le groupe américain. À ce stade, aucune décision n’est prise.

À lire aussi Voiture électrique : GM et Honda étendent leur coopération

La vente d’Opel a permis à GM de tourner une page et d’assainir sa situation économique et industrielle. Le groupe va beaucoup mieux et il est surtout engagé dans une profonde transition vers la voiture électrique. Malgré une très forte implantation en Amérique du Nord et du Sud, marchés moins portés sur l’électrique que l’Europe ou la Chine, le General s’est engagé à passer au tout électrique d’ici à 2035 au niveau mondial.

Il compte bien tirer parti de cette transition et des nombreux modèles électriques prévus à son catalogue pour regagner du terrain sur les marchés abandonnés comme l’Europe. Par contre, rien ne dit pour le moment que GM s’engagera à nouveau sur de la production locale. Certains modèles pourraient par exemple venir de Chine…

Avis de l'auteur

Officiellement, GM n’a jamais totalement quitté notre marché. Comme pour l’Australie d’ailleurs, il reste présent via des modèles exclusifs. On peut ainsi acquérir très officiellement la Chevrolet Corvette Stingray en coupé ou cabriolet et certains modèles Cadillac. Les ventes sont en revanche plus que confidentielles. L’évocation d’un retour signifie surtout un retour avec des volumes conséquents et sur les segments majeurs du marché européen.

Cela ne se fera donc pas uniquement avec la prochaine Corvette électrique ou même le Cadillac Lyriq. Il est tout à fait envisageable de voir revenir sur nos routes des Chevrolet plus abordables comme les prochains SUV Equinox ou Trailblazer EV. L’arrivée de la marque de véhicules utilitaires Brightdrop est aussi envisageable. Le GMC Hummer EV reste par contre peu probable…