Aux Etats-Unis, General Motors vient d’entamer la pré-production de la Chevrolet Bolt. Une étape clé destinée à calibrer les différents outils industriels avant de démarrer la fabrication en grande série.

Hasard du calendrier ou acte délibéré… alors que Tesla présentera la semaine prochaine sa Model 3, General Motors remet sa voiture électrique sur le devant de la scène en annonçant le début de la pré-production de la Chevrolet Bolt, sur le site d’Orion, dans le Michigan.

« Nous sommes parvenus à un point critique et important dans le développement de la Bolt » a expliqué Josh Tavel, ingénieur en chef du modèle. « Nous sommes en train de passer d’une production à la main à la chaîne d’assemblage ». Pour le constructeur, il s’agit de réaliser les derniers calibrages de ses outils industriels avant de débuter l’industrialisation en grande série de sa voiture électrique.

Dotée de plus de 300 kilomètres d’autonomie grâce à un pack batteries de 60 kWh, la Chevrolet Bolt sera lancée fin 2016 aux Etats-Unis, soit bien avant que sa rivale californienne, avec un prix de vente annoncé à 30.000 $ une fois les aides gouvernementales déduites (37.500 $ sans aides). En Europe, où elle sera proposée sous le nom d’Opel Ampera-e, sa date commercialisation n’est pas encore connue…



https://www.youtube.com/watch?v=9qt4iUjpjeU