Après 3 ans de travaux, DBT-CEV vient d’inaugurer ce mercredi 17 juin à Douai la première borne rapide à induction du projet européen FastinCharge.

La charge rapide par induction sera-t-elle proposée sur les voitures électriques de demain ? C’est ce que tente d’évaluer le projet européen FastinCharge initié en octobre 2012 et mené par DBT-CEV avec 9 partenaires : Euroqulity, Automotive Cluter Slovakia, The institute of communication and computer system, Fundation Tecnalia research & innovation, Batz, La ville de Douai et le Centre de Recherche Fiat

90 % de rendement annoncé

Installée avenue de Strasbourg, à Douai, cette première borne rapide à induction est basée sur le chargeur QC 44 kW affranchi de ses câbles de rechargement, l’énergie électrique étant directement transférée entre la chaussée et le véhicule équipé de capteurs spécifiques. DBT-CEV aurait réalisé avec succès deux démonstrations, l’une en statique et l’autre en dynamique.

Alimentée en 400V, la borne FastinCharge permettrait une recharge complète en 30 minutes sous 70 ampères avec un rendement annoncé à 90 %.

Publicité


« Nous sommes très fiers d’accueillir un événement de cette envergure à Douai. Pour reprendre l’expression des médias, nous avons le fil à » la patte ».  Le retirer c’est permettre encore plus de liberté et d’électromobilité ! » a expliqué Hervé Borgoltz, Président de DBT-CEV.

L’expérimentation doit se poursuivre jusqu’en septembre 2015 et doit permettre aux membres du consortium d’évaluer sur plusieurs semaines différents aspects de la charge par induction : communication borne/voiture, gestion du réseau, sécurité, performances énergétiques etc…

fastincharge_02

Publicité