Le fabricant de batteries américain A123 Systems, connu pour fournir la Fisker Karma, s'est placé en faillite suite à l'échec de sa reprise par l'entreprise chinoise Wanxiang.

Un accord avait été scellé cet été et prévoyait la reprise d’A123 Systems par Wanxiang pour 465 millions de dollars. Cependant, l’absence d’autorisation de la part des autorités américaines et chinoises a empêché de finaliser le processus.

A123 Systems devait en outre faire face à deux problèmes financiers importants : sa dette de 376 millions de dollars, et le coût du remplacement des batteries des Fisker Karma pour 66 millions de dollars. Ces dernières présentaient en effet un défaut dont A123 Systems était entièrement responsable, suite à un problème de calibration d’une machine effectuant les soudures sur le pack des batteries.

Le secteur automobile du fabricant va être repris par Johnson Controls, qui est par ailleurs déjà engagé sur le marché des batteries.

Publicité


Publicité