Alors que l’Europe s’apprête à imposer un bruit aux voitures électriques, un consortium piloté par Nissan présente un avertisseur sonore de nouvelle génération à travers le projet eVADER.

Si les véhicules électriques sont plutôt audibles sur route grâce au frottement des pneumatiques, cela n’est pas le cas à faible vitesse où l’arrivée du véhicule peut surprendre piétons et cyclistes. Financés par l’Union Européenne et mené par Nissan, le projet eVADER (Electric Vehicle Alert for Detection and Emergency Response) propose une solution au problème grâce à une alerte sonore de « nouvelle génération ».

Alors que certains véhicules électriques, comme la Zoé, sont déjà équipés de bruiteurs à faible vitesse, le système d’eVADER est présenté comme beaucoup plus sophistiqué puisqu’une caméra fixée au pare-brise permet de détecter piétons, cyclistes et autres usagers de la route. En cas d’activation, le dispositif émet un son précisément orienté vers la cible grâce à six haut-parleurs.

evader-nissan-02



Avertir avec le minimum de nuisances

Si l’objectif est d’avertir les usagers, il ne s’agit pas non plus d’imiter le son d’un V8 ou d’une sirène de pompier. Pour les membres du consortium, il fallait développer un son qui soit audible par les piétons tout en réduisant au minimum les nuisances sonores.

« Notre objectif consistait à trouver le juste équilibre entre la reconnaissance auditive des voitures et le maintien d’un très bas niveau de pollution sonore, ce qui constitue l’un des bénéfices les plus importants des véhicules électriques » précise David Quinn, responsable du projet eVADER.

Au final, le son délivré est assez futuriste (vidéo ci-dessous) et présente un niveau sonore jusqu’à 5 décibels plus bas que celui d’un moteur Diesel ou essence classique.

Obligatoire en 2019

En Europe, l’intégration d’un bruiteur sera obligatoire dès 2019 avec un son normalisé et commun à tous les véhicules électriques. Les spécifications techniques doivent être officiellement définies par la Commission Européenne d’ici à 2017.

Au-delà de Nissan, notons que Renault et PSA font également partie de la liste des partenaires. Pour en savoir plus sur le projet eVADER, rendez-vous sur le site officiel.