Souhaitant proposer une solution uniforme pour les cinquante Etats américains, General Motors appelle le gouvernement fédéral à mettre en place un programme national pour la voiture électrique.

Citant l’exemple de la Californie et de son « Clean Air Act », qui souhaite que les véhicules zéro-émissions représentent 14.5 % des ventes à horizon 2025, GM appelle à l’application de quotas à l’échelle fédérale. Dans son communiqué, le constructeur évoque une première étape à 7 % en 2021 qui augmenterait ensuite de 2 % chaque année pour atteindre 15 % d’ici 2025 et 25 % d’ici 2030.

Selon General Motors, la mise en place de ces quotas associées à la mise en œuvre de politiques complémentaires permettra de mettre 7 millions de voitures électriques sur les routes américaines d’ici à 2030. Une vision d’avenir qui permettrait également de débloquer les investissements, notamment pour le déploiement des infrastructures.

Reste à savoir si l’administration Trump, qui s’est retirée de l’accord de Paris, sera sensible aux arguments exposés par son constructeur national. Malheureusement, rien n’est moins sûr…

Etats-Unis : GM veut un plan national pour la voiture électrique
4.3 (86.67%) 12 votes