L’Opel Mokka-e est victime de son succès en Europe, mais la marque allemande semble être elle aussi victime du succès de son nouveau SUV électrique, puisque certains clients font état de commandes annulées, et que la rupture de stock semble déjà s’étendre jusqu’à la fin d’année 2021.

Début décembre, soit seulement deux mois après le lancement de son véhicule censé marquer un changement net de direction pour le constructeur, Opel avait confirmé que le Mokka-e était en rupture de stock, avec une indisponibilité annoncée jusqu’en septembre 2021 à l’échelle européenne.

Mais il semblerait que ce succès ait largement dépassé les premières estimations d’Opel, qui se retrouve vraisemblablement débordé devant la demande. Celle-ci est bien plus importante que ce qui était attendu en décembre, et la rupture concernerait l’intégralité de l’année 2021. Selon le site allemand Handelsblatt, qui a obtenu des courriers de clients de la marque, des commandes auraient même été annulées.

Toujours selon Handelsblatt, Opel serait prêt à faire un geste commercial important envers ses clients en proposant de grosses réductions sur la Corsa-e pour pallier l’attente frôlant une année complète, mais ceux-ci avaient précisément attendu l’arrivée du Mokka-e pour passer commande, et ne seraient pas satisfaits de cette alternative.



Bien sûr, aussi compliqué que cela puisse être pour Opel sur le plan de la gestion il s’agit toutefois d’une très bonne nouvelle pour la marque du groupe PSA, puisqu’il semble déjà acquis que le cousin du DS 3 Crossback sera l’une des meilleures ventes de ces dernières années pour la firme allemande.