Face à la montée en puissance de la voiture électrique, l’Allemagne va devoir prendre de nouvelles mesures énergétiques. Le pays prévoit ainsi d’augmenter sa production d’électricité dans la décennie à venir.

La Commission européenne a annoncé ce mercredi la fin du moteur thermique pour 2035. Plus précisément, toutes les voitures devront faire partie des « zéro émission » à cette date, ce qui les fera dépendre de l’électricité.

Pour parer à l’électrification massive qui est en cours et va se poursuivre jusqu’à la date fatidique, l’Allemagne a annoncé des mesures. Outre-Rhin, le gouvernement va demander une hausse de la production d’électricité dans les prochaines années.

Le ministre de l’Économie allemand, Peter Altmaier, a annoncé que son pays allait augmenter de près de 20 % la production d’électricité prévue. Les premières prévisions de l’Allemagne faisaient état d’une consommation de 591 TWh en 2030. Finalement, le plan corrigé par le ministre établit qu’il faudrait une production annuelle de 645 à 665 TWh à cette échéance.



Une erreur de calcul que le ministre attribue à la montée en puissance du parc de véhicules électriques à horizon 2030. Initialement évalué entre 7 et 10 millions de véhicules d’ici 2030, celui-ci pourrait grimper à 14 millions selon les experts.

Le développement de la voiture électrique n’est toutefois pas le seul facteur qui explique cette hausse attendue de la consommation électrique. L’augmentation des taux d’installation de pompes à chaleur et la production d’hydrogène vert devraient également stimuler la demande en électricité.

 

Source : Tagesspiegel