BYD Han EV 2020

Promettant plus de 500 kilomètres d’autonomie, cette grande familiale électrique serait le second modèle de la marque en Europe.

Les voitures chinoises semblent profiter de l’électrification pour s’imposer en Europe de l’Ouest. Après avoir annoncé le lancement de son SUV électrique Tang en Norvège,  BYD officialise l’arrivée d’un second modèle. Sur ses réseaux sociaux, le constructeur chinois confirme l’arrivée de sa toute récente Han, dans sa version 100% électrique. Cette berline électrique au dessin réussi dispose de deux moteurs répartis entre les trains avant et arrière. Avec une puissance totale de 363 kW (493 ch), elle vient concurrencer la Tesla Model 3. Les 100 km/h seraient ainsi aplatis en 3,9 secondes selon la marque. A l’intérieur, l’écran central géant n’est pas sans rappeler celui embarqué à bord de la berline de Tesla.

Avec 4,98 m en longueur, la BYD Han se rapproche du gabarit d’une Tesla Model S. Totalisant 77 kWh, la capacité de la batterie LFP (lithium fer phosphate) est proche de celle de la Model 3. Cela lui autoriserait 600 km par charge sur cycle NEDC chinois. En cycle WLTP, il faudra plutôt compter sur 450 à 500 km.

La BYD Han EV n’a pas encore de date de lancement en Europe. La firme pourrait confirmer les premiers pays concernés, dont la Norvège, la Suède et les Pays-Bas. Deuxième pays en termes de ventes électriques en Europe, la France a également de grandes chances d’intéresser le constructeur. En Chine, le prix de la berline est annoncé à moins de 300.000 yuans, soit 39.000 euros.

Publicité


Publicité