Le réseau de charge Bélib a été inauguré le mardi 12 janvier 2016

La Ville de Paris vient d'inaugurer Bélib, son nouveau réseau public de recharge pour véhicules électriques. L’occasion d’en savoir plus sur les modalités d’accès et les tarifs du service.

Destiné à compléter les bornes du réseau Autolib’, Belib’ a été inauguré ce mardi 12 janvier par Christophe Najdovski, adjoint à la ville de Paris en charge des transports. Réparti à travers 60 stations, le réseau Bélib est composé de 180 points de charge multistandards (Combo – CHAdeMO – type 2 – type 3 – E/F) délivrant de 3 à 22 kW de puissance. Un choix technique judicieux qui permet de servir tous les véhicules électriques du marché, du deux-roues à la voiture en passant par les quadricycles.

Pour rappel, c’est Sodetrel, une filiale du groupe EDF, qui a la charge de l’exploitation commerciale du réseau, Lafon Technologies assurant la fourniture des bornes et Ineo leur installation.

La configuration des stations de recharge Bélib à Paris

Configuration type d’une station Bélib. Les choix techniques sont judicieux et permettent de servir tous les véhicules électriques du marché.

5 stations opérationnelles

Selon le site officiel du service, belib.paris, cinq stations sont opérationnelles à ce jour, le déploiement complet du réseau devant être terminé d’ici à la fin du premier semestre 2016.

plan-stations-recharge-belib

Un badge spécifique

Aperçu du totem Bélib assurant le pilotage de deux bornes satellites  Les collectionneurs de badges vont être ravis (les autres beaucoup moins…) ! Ni Pass Sodetrel, ni Kiwhi Pass ! L’accès au réseau Belib passe par l’intermédiaire d’un badge spécifique qu’il vous faudra commander sur le site belib.paris moyennant 15 € de frais d’inscription.

« L’interopérabilité avec d’autres cartes et badges pourra être envisagée dans un second temps (par exemple avec le Pass Navigo), selon la volonté de la Ville de Paris » nous a expliqué Sodetrel.

Idem pour les autres moyens de paiement (SMS, appli, CB sans contact…), Sodetrel nous indiquant être « en discussion avec la ville » pour les définir.

Alors que l’interopérabilité est clairement identifiée comme l’un des enjeux clés pour le développement du véhicule électrique, le choix de la Ville de Paris est assez difficile à comprendre. D’autant que les bornes livrées par Lafon sont communicantes et pourraient facilement proposer dès le départ l’ensemble de ces services qui faciliteraient grandement la vie des utilisateurs.

Les tarifs : à partir de 1 €/heure

Côté prix, comptez 15 € pour demander votre badge Bélib. Par la suite, pas d’abonnement mais un tarif de charge défini selon deux tranches horaires : journée (8h – 20h) et nuit (20h-8h).

Une charge classique (3 kW) reviendra ainsi à 1 €/heure en journée et deviendra gratuite la nuit.

Pour la recharge accélérée (22 kW), le montant facturé est identique de jour comme de nuit. Comptez 0.25 €/15 minutes durant la première heure puis 2 € les 15 minutes supplémentaires et 4 € pour chaque quart d’heure suivant. Un tarif volontairement élevé qui vise à inciter les conducteurs à libérer rapidement les places.

DURÉEJOURNEE
(ENTRE 8H ET 20H)
NUIT
(ENTRE 20H ET 8H)
RECHARGE NORMALE (3KW)1€ / heureGratuit
RECHARGE ACCÉLÉRÉE (22KW)0,25€/quart d’heure
(soit 1€/h)Au-delà de la première heure
2€ les 15 premières minutes supplémentaires puis 4€ /quart d’heure.
0,25€/quart d’heure
(soit 1€/h)Au-delà de la première heure
2€ les 15 premières minutes supplémentaires puis 4€ /quart d’heure.

Le service Bélib’ expliqué en vidéo

Retrouvez ci-dessous un reportage réalisé par France 3 Ile-de-France lors de l’inauguration du service.