L’utilisation du « range extender » (REX) de la BMW i3 serait dangereuse dans certaines situations. C’est ce qu’affirment plusieurs journalistes qui pointent du doigt son manque de puissance.

Destiné à rassurer certains acheteurs inquiets par les limites d’autonomie de la voiture électrique, le prolongateur d’autonomie de la BMW permet de parcourir 110 km supplémentaires grâce à un réservoir de 9 litres alimentant un petit moteur essence bicylindre. Seul bémol : ce moteur est limité à seulement 25 kW, autant dire pas grand-chose face aux 125 kW que peut délivrer le moteur électrique.

Limité à 70 km/h sur autoroute

Lors de son essai, le journaliste Chris Paukert d’Autoblog s’est ainsi retrouvé limité à 70 km/h sur autoroute, qualifiant la voiture de « dangereuse » (tweet ci-dessous). De façon générale, si le REX ne semble pas poser de problème en ville où la batterie n’est jamais en « manque de jus » grâce à l’énergie récupérée au freinage, les choses se corsent dès lors que la voiture se retrouve sur de longues routes sans pouvoir utiliser son frein régénératif. En d’autres termes, une fois la batterie totalement à vide, la voiture ne peut compter que sur les 35 kW de puissance du moteur thermique…

Perte d’accélération

Chris Paukert n’est cependant pas le premier à soulever le problème. Au mois d’octobre l’un des conducteurs du magazine Consumer Reports a également dénoncé des problèmes de puissance. En mode REX le passage de 0 à 100 km/h pourrait passer à 27-40 secondes contre 9 secondes en temps normal. Difficile et dangereux d’effectuer un quelconque dépassement avec de telles performances…

Au final, les différents médias concluent que le prolongateur d’autonomie de la BMW i3 resterait une solution d’appoint exceptionnelle qui ne conviendrait pas aux longues distances. D’autres véhicules, comme la Volt ou l’Ampera dotés d’un prolongateur plus puissant (63 kW), seraient ainsi plus adaptés à des trajets polyvalents…

Une mise à jour au printemps 2015 ?

Les équipes de BMW semblent bien informées du problème et travaillent à une solution. Selon Matthew Russell, porte parole de BMW interrogé par Consumer Reports, une mise à jour du soft de la voiture pourrait être proposée d’ici au printemps 2015. Celle-ci devrait notamment comprendre un système d’avertissement en cas de perte de puissance du véhicule. A suivre…

BMW i3 – Le « range extender » en manque de puissance ?
4 (80%) 1 vote[s]