Mercedes-Benz a annoncé un accord avec Stellantis et Total pour devenir actionnaire d’ACC. Le groupe allemand va aider à développer le nouveau géant français de la batterie. 

Futur géant européen de la batterie créé par Stellantis et TotalEnergies, Automotive Cells Company (ACC) compte un nouvel allié de poids. Mercedes-Benz a annoncé un accord pour rejoindre le groupe. Le constructeur allemand a ainsi décidé d’acquérir 33 % des parts d’ACC, à égalité avec ses deux partenaires. L’objectif de cette arrivée au capital est de développer plus rapidement la nouvelle entité.

Mercedes-Benz a annoncé sa volonté de devenir 100 % électrique à la fin de la décennie. Pour y parvenir, le constructeur investit massivement dans l’électrification, et donc désormais dans les batteries. La firme allemande a évalué ses besoins en électricité à une capacité de 200 GWh d’ici à 2030. Son objectif en termes d’infrastructure est la construction de huit usines de fabrication de batteries, dont quatre en Europe.

Sur le Vieux Continent, l’alliance avec Stellantis et TotalEnergies aidera les trois parties. En effet, Automotive Cells Company prévoit une capacité de production de 120 GWh en Europe d’ici à la fin de la décennie.

« Avec ACC, nous développerons des batteries et cellules sur-mesure pour Mercedes », a déclaré Ola Källenius, le PDG de Mercedes-Benz. « Ce nouveau partenariat nous assure une sécurité dans la fourniture et l’avantage des économies de grande échelle. Nous pourrons ainsi apporter à nos clients des technologies de batteries supérieures. »