Récupérer 200 kilomètres en 8 minutes de charge : c'est ce que revendique ABB sur ses bornes ultra-rapides « Terra HP ». Le géant de l'électricité vient de lancer sa nouvelle station de recharge à la foire de Hanovre.

Hautes stalles, câbles épais, grands écrans et terminal de paiement par carte bancaire : la borne de recharge ultra-rapide d’ABB ressemble à une pompe à carburant. Un design imposant et symbolique qui préfigure peut-être un succès de l’électromobilité aussi grand que l’automobile à pétrole. Le spécialiste Hélvetico-Suédois de l’équipement électrique a en tout cas été encouragé par la croissance du marché, l’augmentation de la capacité des batteries des véhicules électriques et la présence d’une concurrence pour développer son nouveau produit.

La borne « Terra HP » est capable de délivrer jusqu’à 350 kilowatts, le standard de charge ultra-rapide le plus récent. Une puissance bien au-delà des 135 kilowatts des superchargeurs Tesla et des 50 kilowatts de la plupart des bornes rapides communément installées. Elle peut délivrer du courant sous une tension de 400 ou 800 volts selon le véhicule.

Des bornes alimentées par plusieurs sources

Le fabricant a développé une technologie baptisée « dynamic DC power sharing » (technologie dynamique de partage de puissance en courant continu) qui permet de charger deux véhicules électriques simultanément à puissance maximale. Le système utilise des armoires connectées à deux alimentations externes et optimise la liaison en fonction de la disponibilité du réseau.



Selon ABB, les bornes Terra HP bénéficient d’une disponibilité maximale grâce à ces sources d’alimentation multiples et un système de refroidissement individuel des câbles. Elles facilitent la tâche des opérateurs en offrant des outils de diagnostics et de réparation ainsi que des mises-à-jour à distance. Pour le client, la flexibilité devrait être également optimale puisque le totem intègre un large écran tactile et des modes de paiements multiples dont un terminal de paiement par carte bancaire.