Cette voiture électrique « recyclée » a plus d’autonomie qu’une Tesla
Notez cet article

En Californie, la société ITAP a transformé une BMW Série 5 de 1997 en voiture 100 % électrique à partir de batteries de récupération. Autonomie constatée : plus de 600 kilomètres, soit mieux qu’une Tesla Model S 100D.

Batteries, composants électroniques etc… chez ITAP, rien ne se perd ! Partie récupérée une vieille BMW Série 5 dans une démarche, la société californienne s’est mis en tête de construire une voiture électrique uniquement à partir de matériaux de récupération.

130 kWh de batteries

Baptisée, le Phoenix, clin d’œil a cet oiseau légendaire capable de renaître de ses cendres, la voiture électrique d’ITAP dispose de 130 kWh de batteries lithium récupérées à partir de vieux ordinateurs et de véhicules électriques en fin de vie.

« La réutilisation est la forme la plus pure du recyclage puisqu’elle créée une empreinte carbone nulle » argumente Eric Lundgren qui a construit cette étrange prototype.

Au total, 35 jours auront été nécessaires pour mettre au point le véhicule avec un coût avoisinant les 13.000 dollars.

Mieux qu’une Tesla Model S 100D

Dans une vidéo postée sur Youtube, l’entreprise a voulu comparer les performances de sa Série 5 électrique à celles de la plus performante des Tesla, la Model S 100D. Si la berline de Tesla aurait sans doute cloué au sol la BMW électrique d’ITAP en vitesse et en accélération, elle est restée loin derrière la BMW électrique d’ITAP en termes d’autonomie.

Là ou la berline d’Elon Musk s’est arrêtée au bout de 383 506 kilomètres, l’électrique d’ITAP a pu parcourir près de 615 kilomètres avant de rendre l’âme…