Le constructeur chinois Nio vient de présenter un prototype de voiture électrique autonome. Baptisée EVE, elle succède à la supercar électrique Nio EP9 dévoilée en novembre dernier. Commercialisation sur le marché américain annoncée pour 2020.

Basé à Shanghai, Nio cherche résolument à se faire une place sur la scène automobile. Déjà engagé en Formule E à travers l’écurie NextEV, le constructeur vient de dévoiler un nouveau prototype de voiture électrique 100 % autonome. Baptisée EVE, celle-ci sera dotée de facultés d’apprentissage et pourra comprendre et retenir les préférences et besoins des passagers grâce à un système d’intelligence artificielle.

Conçu comme un véritable salon sur roues, l’intérieur du véhicule peut accueillir jusqu’à six passagers et les vitres sont imaginées comme de vastes écrans où peuvent être projetées des informations ou des vidéos.

Présent dans la Silicon Valley, en Chine et en Europe, Nio annonce employer 2000 personnes à travers le monde et projette de lancer son véhicule électrique autonome aux Etats-Unis d’ici à 2020. D’ici là,  le constructeur devrait réaliser des tests sur les routes de Californie où il a reçu l’autorisation de tester ses prototypes.

Nouveaux records pour l’EP9

Au-delà de cet étonnant prototype, Nio a également développé une supercar électrique baptisée Nio EP9. Présentée en novembre dernier, elle délivre jusqu’à 1000 kW de puissance, atteint 313 km/h et multiplie les records.

Après avoir établi des records sur le circuit du Nürburgring (7min5 sec) et au Castellet (1m52), la supercar électrique chinoise a raflé deux autres titres lors du circuit des Amériques. Le premier a été réalisé sans pilote avec un temps établi à 2m40s. Le second, avec un chauffeur au volant, a permis à l’EP9 de boucler le circuit en 2m11s, surpassant la McLaren P1 et son record de 2m17s.

Nio présente sa voiture électrique autonome EVE
Notez cet article