Troisième modèle du chinois Nio, le nouvel EC6 embarque un nouveau bloc-batterie de 100 kWh. Premières livraisons attendues à compter de l’été 2020.

Si Nio a connu des périodes difficiles, le constructeur continu d’aller de l’avant et poursuit la diversification de son offre. Après l’ES8 et l’ES6, le groupe chinois introduit un troisième SUV au sein de sa gamme. Version coupée de l’ES6, le Nio EC6 reçoit un nouveau bloc-batterie de 100 kWh. En matière d’autonomie, le constructeur promet plus de 600 kilomètres en une seule charge.

Le nouvel EC6 a été révélé par William Li, actuel CEO de Nio

Décliné en deux motorisations ( 160 + 240 kW et 160 + 160 kW ), le Nio EC6 annonce un 0 à 100 km/h abattu en 4,7 secondes dans sa version la plus performante. Sur le marché chinois, il entamera ses livraisons à compter de l’été 2020 et se placera comme l’un des concurrents directs du Tesla Model Y. A ce stade, ses tarifs n’ont pas été révélés.



Trônant au centre du tableau de bord, la large tablette qui équipe l’EC6 n’est pas sans rappeler celle embarquée à bord des Model S et Model X.

Des améliorations pour l’ES8

Pour Nio, la présentation du nouvel EC6 est aussi l’occasion de rafraichir l’ES8, un gros SUV au gabarit similaire au Model X et à l’Audi e-tron. Lancé en 2018, le modèle avait débuté sa carrière avec un pack de 74 kWh avant de passer à 80 kWh l’année suivante. Pour la nouvelle version, c’est désormais d’un pack de 100 kWh dont il est question avec une autonomie portée à 580 kilomètres.

Dans sa version 2020, le Nio ES8 pourra accueillir une batterie de 100 kWh

Cerise sur le gâteau : cette nouvelle batterie ne sera pas seulement réservée aux nouveaux modèles et pourra être commandée par les anciens propriétaires. Une mise à jour que le constructeur facturera un peu moins de 5000 $ en achat intégral ou 100 $/mois dans la formule locative.

Egalement disponible en version 70 kWh (415 km d’autonomie), la Nio ES8 millésime 2020 entamera ses livraisons à partir du mois d’avril prochain. En termes de prix, la gamme s’étend de 468.000 à 624.000 RMB, soit entre 60.000 et 80.000 euros environ.

Nouvel élan

Conçu sur la même plateforme que l’ES6, le Nio EC6 permet d’étendre sa gamme à moindre coût. Un modèle à fort potentiel qui dynamisera les ventes du constructeur sur un marché devenu de plus en plus concurrentiel.

En progression pour le quatrième mois consécutif, Nio a livré 2528 véhicules électriques en Chine au cours du mois de novembre, dont 2067 ES6 et 461 ES8. Depuis le début de ses activités, le constructeur totalise 28.743 livraisons, dont 17.395 réalisées sur la seule année 2019. Une goutte d’eau sur le marché chinois qui a représenté à lui seul quelque 28 millions d’immatriculations l’an dernier.