Cherchant à négocier avec les producteurs mondiaux, Volkswagen n’est toujours pas parvenu à trouver un accord pour se fournir en cobalt.

Voiture électrique : Volkswagen toujours en manque de cobalt
3 (60%) 1 vote

D’après Reuters, le groupe allemand enchaîne les réunions avec les producteurs du précieux minerai afin de parvenir à trouver un accord.  Parmi les entités rencontrées figurent le numéro un mondial Glencore, le chinois Huayou Cobalt, le négociant en matières premières Traxys, l‘américain Freeport-McMoran et Eurasian Resources Group (ERG).

« Nous avons demandé différentes options pour une garantie de la part du secteur des matières premières dans le contexte d‘un appel d‘offres (…) Nous avons déjà eu des discussions constructives avec des fournisseurs bien connus et nous allons poursuivre ces (discussions) » a indiqué un porte-parole du constructeur à Reuters.

« Ils réclament des prix inférieurs au marché, ils ont beaucoup à apprendre sur le cobalt », estime une source citée par Reuters. Le constructeur, qui souhaite pouvoir établir un partenariat sur le long terme, avait déjà échoué à trouver un accord avec les producteurs suite au lancement d’un premier appel d’offres mondial en septembre. Matériau indispensable à la fabrication des batteries, le Cobalt a vu son prix multiplié par trois au cours des deux dernières années, passant de moins de 10 à 30 dollars la livre entre 2015 et 2017. Les négociations s’annoncent rudes…