Une fois n'est pas coutume, Tesla a pointé du doigt une partie de ses fournisseurs pour expliquer les retards pris dans les livraisons de la Model 3.

L’information a été relayée par Colin Rusch, un analyste d’Oppenheimer, qui évoque un entretien entre le constructeur et ses investisseurs. « Tesla a indiqué que tous les équipements liés à la production de la Model 3 étaient installés et fonctionnaient » a déclaré l’analyste, précisant que les retards étaient dus à « un petit nombre fournisseurs qui ne sont pas arrivés à livrer dans les temps« . Selon lui, au moins l’un des fournisseurs concernés a été remplacé.

Lors de l’annonce de la Model 3, Elon Musk avait déjà indiqué à ses fournisseurs que les calendriers étaient serrés. Car à ce stade, la moindre défaillance peut avoir des conséquences graves sur la production.

Alors que Tesla a produit environ 260 Model 3 sur les 1500 annoncés au cours du troisième trimestre, l’analyste d’Oppenheimer estime que le constructeur devrait livrer environ 3000 exemplaires cette année. Une estimation bien en deçà des prévisions de Tesla qui vise la production de 5000 Model 3 par semaine dès le mois de décembre.

Retard de la Model 3 : Tesla pointe du doigt ses fournisseurs
Notez cet article