Précisant ses ambitions en matière de véhicules électriques, Daimler indique vouloir assembler ses véhicules et ses batteries dans six usines réparties sur trois continents. Une façon d’accélérer la diffusion mondiale de sa gamme zéro émission.

D’ici à 2022, le constructeur prévoit d’électrifier l’intégralité de son offre avec des modèles 100 % électriques ou animés par des motorisations hybrides allant de l’hybride rechargeable au simple système en 48 volts. Sur les cinquante modèles électrifiés que compte proposer la marque, 10 seront 100 % électriques et répartis sur l’ensemble des segments, de la Smart au gros SUV.

Trois en Allemagne, un en France, un aux Etats-Unis et un en Chine… la production de véhicules électriques et de batteries de Daimler sera répartie dans six usines à travers le monde.

 

L’EQC en 2019

Pour accélérer l’électrification de sa gamme, le constructeur a débloqué 10 milliards d’euros de budgets et un milliard de plus dans le domaine des batteries.

Après avoir lancé l’an dernier ses nouvelles Smart électriques, le constructeur prépare activement la suite et devrait terminer courant 2018 la construction d’une seconde usine de production de batteries à Kamenz, ville allemande située dans le Province de Saxe. De quoi préparer de son premier SUV électrique, le Mercedes EQC, dont la commercialisation est prévue pour 2019.

Source : Daimler

Mercedes assemblera ses véhicules électriques dans six usines et trois continents
3.3 (65%) 4 votes