Mis à mal par le scandale de la fraude au diesel, le patron de Volkswagen, Martin Winterkorn, a annoncé sa démission mercredi après-midi pour offrir une « nouveau départ » au constructeur. Le nom de son remplaçant sera annoncé vendredi.

Affaire Volkswagen – Martin Winterkorn démissionne
Notez cet article

Alors qu’il affirmait dans une vidéo d’excuses diffusée mardi qu’il ne démissionnerait pas, le patron du groupe Volkswagen, Martin Winterkorn, a finalement cédé à la pression et quitté son poste ce mercredi 23 septembre.

S’estimant « choqué par les événements » et « abasourdi qu’une faute professionnelle à un tel niveau ait été possible au sein du Groupe Volkswagen », Martin Winterkorn, annonce prendre « la responsabilité des irrégularités qui ont été trouvées pour les moteurs diesel ».

Un nouveau départ

« Volkswagen a besoin d’un nouveau départ – également au niveau de son personnel. Je fais le premier pas de ce nouveau départ avec ma démission » a-t-il ajouté dans un communiqué de presse, laissant entendre que le « grand ménage » ne fait que commencer au sein du groupe.

Une information confirmée par le Comité Executif du groupe qui annonce « d’autres conséquences au sein du personnel dans les prochains jours » et la poursuite des investigations à un « rythme soutenu » sur une affaire qui remonte à 2014 aux Etats-Unis (voir notre sujet : Tout comprendre sur l’Affaire Volkswagen).

Le successeur annoncé vendredi

Qui sera le prochain patron du groupe Volkswagen ? Son nom devrait être annoncé vendredi suite au conseil de surveillance du groupe.

D’après les médias allemands, trois favoris pourraient reprendre la tête du groupe en totale perdition : Matthias Müller, PDG de Porsche dont le nom avait déjà été évoqué en début de semaine, Rupert Stadlter (PDG d’Audi) et Herbert Diess (PDG de Volkswagen).