Révélé dans sa version définitive ce mercredi 23 septembre, le Volkswagen ID.4 entamera sa commercialisation fin 2020. Découvrez nos impressions à bord en vidéo.  

C’est au cœur de Paris, dans le 17ème arrondissement, que Volkswagen organisait avec quelques journalistes une présentation intimiste du nouvel ID.4. L’occasion pour Automobile-Propre de découvrir le modèle et de mieux apprécier ses différences avec la compacte ID.3.

Publicité


Un SUV électrique sur base ID.3

Second modèle de la gamme ID, l’ID.4 emprunte sans surprise de nombreux éléments de la compacte. A l’avant, on retrouve le même regard avec des phares à LED Matrix qui communiquent avec des caméras pour adapter leurs faisceaux. Idem à l’arrière avec des optiques à LED et un petit becquet qui offre un côté sportif au modèle.

Avec 4,58 m en longueur, l’ID.4 affiche 32 cm de plus que l’ID.3 (4,26 m). Une extension que l’on retrouve surtout sur le porte-à-faux arrière puisque l’empattement est identique aux deux modèles (2,77 m). Au niveau du coffre, l’espace atteint 543 litres avec une banquette rabattable intégrant, comme sur l’ID.3, une trappe à ski. Sous le plancher, un grand espace supplémentaire permet de loger un câble de recharge.

VW ID.3

VW ID.4

Longueur

4,26 m

4,58 m

Largeur

1,81 m

1,85 m

Publicité


Hauteur

1,57 m

1,61 m

Empattement

2,77 m

2,77 m

Gade au sol

15 cm

21 cm

Coffre

385 l

543 l

A l’intérieur

L’empattement de cet ID.4 étant identique à la compacte, on retrouve une habitabilité similaire. A l’arrière, les places sont généreuses avec une bonne marge pour les genoux, une bonne garde au toit et un bon espace aux coudes.

A l’avant, la présentation est la même que sur l’ID.3 mais avec un design spécifique au niveau de la planche de bord. L’écran sur cette version de présentation est plus grand. On est sur du 12 pouces contre du 10 pouces pour l’ID.3. Le volant est le même avec une instrumentation très lisible pouvant être complétée par un dispositif d’affichage tête haute.

Plateforme MEB

Sur la partie technique, pas de grands changements par rapport à l’ID.3 si ce n’est que cet ID.4 opte directement pour le pack 77 kWh pour sa série de lancement « 1st » là où la compacte se limite à 58 kWh. Intégré sur l’essieu arrière, le moteur électrique synchrone développe 150 kW de puissance pour 310 Nm de couple. Au niveau des performances, le constructeur revendique un 0 à 100 km/h en 8,5 secondes, une vitesse de pointe de 160 km/h et une autonomie de 520 kilomètres en cycle WLTP.

Comme pour l’ID.3, cette version de base sera prochainement complétée par d’autres variantes. Au programme : de la transmission intégrale en 306 chevaux et une « petite » batterie de 58 kWh.

Une série limitée ID.4 1ST à partir de 47.950 €

Sur le volet commercialisation, Volkswagen adopte pour son SUV électrique une stratégie similaire à l’ID.3. Le lancement du modèle débutera ainsi par une série limitée : la 1st. Basée sur la batterie de 77 kWh et déclinée en deux niveaux de finitions, celle-ci varie de 47.950 à 58.950 euros hors bonus dans l’Hexagone.

Les autres variantes n’arriveront que plus tard. Selon nos estimations, il faudra tabler sur environ 43.000 € sur une entrée de gamme en 58 kWh et jusqu’à 54.000 € pour les versions les plus haut de gamme, soit environ 5000 € de plus qu’une ID.3

Publicité