Second modèle à être équipé de la technologie E-Tech Plug-in après le Captur, la Renault Mégane hybride rechargeable est commercialisée à compter de l’été 2020.

Design et motorisation de la Mégane hybride rechargeable

Lancée en 2016, la compacte initialement proposée en diesel et essence est restylée en 2020. Peu de différence toutefois avec les cousines thermiques, le constructeur n’appose que des timides badges E-Tech sur la déclinaison hybride. La berline conserve une longueur de 4,36 mètres, pour 1,82 m de largeur.

Développant jusqu’à 160 chevaux de puissance, le système hybride de la Mégane PHEV est identique à celui du Captur. Il associe un bloc essence 1,6 litre de 91 chevaux à deux moteurs électriques, pour un cumul de 300 Nm. Si le premier bloc de 49 KW/66 ch peut entraîner seul les roues, le second n’est utile que pour la recharger de la batterie.

Pour l’heure, pas de chiffre de performances, mais la consommation devrait se situer autour de 1,7 l/100 km pour moins de 40 g/km de CO2.

Batterie et autonomie de la Mégane E-Tech Plug-in Hybrid

D’une capacité de 9,8 kWh, le pack batterie de la Mégane hybride rechargeable autorise jusqu’à 50 kilomètres d’autonomie WLTP en une seule charge. La puissance de recharge est de 3,7 kW, il faudra ainsi compter environ 2 heures et demie, et près de 6h sur prise domestique.

Commercialisation et prix Renault Mégane PHEV

La Renault Mégane hybride rechargeable vise une ouverture des commandes à l’été 2020. Le break Mégane Estate E-Tech Plug-in est la première carrosserie déployée, suivi rapidement de la berline 5 portes. Pour l’heure, ses tarifs ne sont pas encore connus, mais devraient démarrer autour de 35.000 € selon nos estimations.

Galerie photos de la Mégane E-Tech plug-in