Tesla joue au yo-yo avec le tarif de ses modèles S, X et 3. Après avoir annoncé une baisse considérable, la marque va finalement augmenter ses prix de 3% afin de financer le maintien de certains points de ventes.

Fermeture de boutiques, tarifs de ses véhicules : Tesla cherche la bonne formule et poursuit ses ajustements. Alors que le constructeur annonçait fin février tirer le rideau d’un grand nombre de ses boutiques dans le monde et réduire ses prix, voilà qu’il virevolte à nouveau.

Publicité


Dans un communiqué publié le 10 mars, Tesla explique qu’il conservera finalement « un nombre beaucoup plus important de magasins qu’annoncé précédemment » afin de poursuivre leur évaluation pendant « plusieurs mois ». Certaines succursales situées dans des zones « très visibles » doivent même rouvrir « avec une équipe Tesla plus petite ». Au terme de l’audit, ces 20% de sites encore en examen connaîtront leur sort final : maintien, fermeture ou réouverture.

Satisfait ou remboursé

En boutique, l’accueil des clients devrait être davantage axé sur le numérique puisqu’il leur sera proposé de passer commande directement sur leur téléphone. Pour diminuer le nombre d’essais accompagnés, Tesla a mis en place une politique de retour. Les clients pourront retourner leur véhicule sous 7 jours ou 1000 miles (1600 kilomètres) parcourus s’ils en sont insatisfaits. La marque affirme cependant que des véhicules de démonstration seront toujours disponibles en boutique ainsi qu’un stock permettant d’acheter immédiatement un modèle sur place.

Hausse des prix de 3%

En conséquence, Tesla annonce qu’il devra augmenter les tarifs de ses véhicules « d’environ 3% en moyenne dans le monde ». « Nous ne fermerons qu’environ la moitié des magasins, mais les économies réalisées ne seront donc que d’environ la moitié » explique la marque. Les clients potentiels disposent d’une semaine pour passer commande avant la hausse de prix, qui s’appliquera à tous les modèles à l’exception de la Model 3 de base à 35.000 dollars.

Publicité