Comme il en a pris l’habitude en fin d’année, Elon Musk a motivé ses « troupes » en leur demandant de redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif très ambitieux qu’il leur avait assigné pour 2020 : 500 000 voitures produites et vendues dans l’année.

Malgré la crise sanitaire qui a pratiquement mis à genoux l’industrie automobile dans son ensemble, Tesla a maintenu son objectif de livraison d’un demi-million de voitures cette année.
Dans un mail envoyé récemment à son personnel, Elon Musk suggère qu’il est possible d’atteindre ce but, mais qu’il faudra produire un effort important pour y parvenir.



En 2019, le constructeur avait écoulé 367 500 voitures. S’il réalise sa promesse pour 2020, cela représenterait donc une croissance de 36 % du chiffre des ventes annuelles, dans un marché pourtant déprimé par la crise sanitaire. Une nouvelle progression spectaculaire après les 50 % d’augmentation de production enregistrés fin 2019 par rapport à l’année précédente.

Pour atteindre l’objectif, Tesla devrait vendre plus de 181 000 véhicules ce trimestre. Une vraie gageure puisqu’il faudrait délivrer 40 000 unités de plus que le chiffre record des livraisons trimestrielles battu au cours de la période précédente.
Le boss de l’entreprise semble toutefois assez optimiste. Plus tôt ce mois-ci, il avait confié à son personnel qu’il voyait une « forte demande » pour les voitures de la marque et qu’il fallait accélérer la production. « Montrons à tous ceux qui nous critiquaient en qualifiant d’impossible l’objectif du demi-million de voitures vendues qu’ils avaient tort », écrit-il dans son dernier mail. « Qu’ils aillent au diable, nous réussirons ».

Accélérer les livraisons

Dans son mail, Musk demande aussi un « effort particulier pour que les voitures sorties des lignes de production soient livrées immédiatement et sans perte de temps ».
On se rappelle les scènes extraordinaires vécues l’année passée devant les portes de l’usine de Fremont pendant la nuit du réveillon de la Saint-Sylvestre. Elon Musk en personne et sa mère étaient venus encourager leurs collaborateurs qui s’étaient dévoués pour réaliser des livraisons de dernière minute, et saluer les futurs propriétaires de Tesla qui patientaient dans les files. La fin de l’année passée correspondait en effet à l’arrêt de certains dispositifs d’aides publiques à l’achat des Tesla. S’ils n’étaient pas livrés à temps, les futurs propriétaires des voitures perdaient donc le bénéfice des avantages fiscaux. Cet incitant n’existant plus cette année, le même scénario ne devrait en principe pas se reproduire.

Le patron de Tesla termine d’ailleurs son récent mail par une note plus amicale et réjouissante pour son personnel : « J’espère que tout le monde pourra passer du temps avec ses proches en cette période de fêtes et vivre une année 2021 extraordinaire ».

Et vous, pensez-vous que Tesla atteindra son objectif ? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.