Lancé l’an dernier en hybride rechargeable, le Renault Captur est désormais disponible dans une plus classique déclinaison hybride e-Tech. Vous hésitez entre les deux versions ? On vous aide à y voir plus clair !

SUV star du constructeur au losange, le Renault Captur diversifie ses motorisations. Après l’hybride rechargeable e-Tech Plug-in Hybrid en 2020, le SUV compact arrive dans une version hybride plus classique dont la configuration est directement issue de la Clio e-Tech.



Quelles différences ?

Techniquement, l’architecture des deux versions est identique. On retrouve ainsi dans les deux cas un moteur 4-cylindres 1,6 l essence de 91 ch couplé à deux moteurs électriques, l’un assurant la propulsion fait office d’alternodémarreur. L’ensemble développe jusqu’à 145 ch de puissance sur la version hybride et 160 ch sur la version branchée. En accélération, les performances sont quasi identiques. Un peu plus réactif, le Captur e-Tech Plug-in assure le 0 à 100 km/h en 10,1 s là où sa déclinaison hybride boucle l’exercice en 10,6 secondes.

Au final, c’est au niveau de la batterie que le changement est le plus important. Là où le classique Captur hybride se contente d’un petit pack de 1,2 kWh, la version hybride rechargeable grimpe à 10,4 kWh. De quoi assurer 50 km d’autonomie électrique en cycle mixte et même 65 en usage urbain.

Esthétiquement identiques aux autres motorisations, les versions hybrides du Captur se distinguent par des badges « E-Tech » spécifiques

En matière de consommation, le Captur hybride rechargeable l’emporte haut la main. Du moins sur le papier, car les 1,3 l/100 km promis par le cycle WLTP restent conditionnés à des recharges régulières.

Sur la partie design, pas de grosses différences. Les deux déclinaisons hybrides du Captur se distinguent des versions thermiques classiques par quelques marquages e-Tech spécifiques. Si le gabarit est identique aux autres motorisations de la gamme, le volume du coffre est réduit par la présence de la batterie. L’espace est ainsi limité à 340 litres sur la version hybride et à 309 litres sur la déclinaison hybride rechargeable.

Captur e-Tech hybride Captur e-Tech hybride rechargeable
Puissance totale 145 ch – 107 kW 160 ch – 116 kW
Moteur thermique 91 ch – 67 kW 91 ch – 67 kW
Moteur électrique 36 kW 49 kW
Batterie 1,2 kWh – 230 V 10,4 kWh – 346 V
Autonomie électrique n/a 50 – 65 km
Emissions CO2 113 g/km 32 g/km
Consommation 5 l/100 km 1,4 l/100 km
Vitesse max 170 km/h 173 km/h
0 – 100 km/h 10,6 s 10,1 s
Reprise 80 – 120 km/h 8 s 7,5 s
Poids à vide 1 363 kg 1 564 kg
Coffre 340 l 309 l

Les prix : près de 5 000 € d’écart entre les deux versions

En matière de construction de gamme, les deux versions proposent un catalogue assez large avec cinq niveaux de finitions.

Facturé à partir de 27 600 € en entrée de gamme Zen, le Captur hybride affiche 4 650 € d’écart avec la déclinaison branchée, proposée à partir de 32 250 €. Un surcoût qui pourra être compensé par le bonus écologique de 2 000 € (1 000 € à compter du 1er juillet), mais aussi par les économies réalisées à l’usage. Les pros pourront en outre bénéficier de l’exonération totale de TVS, soit une économie de 181 €/an au barème actuel.

E-Tech hybride E-Tech hybride rechargeable
Zen 27 600 € 32 250 €
Business 28 200 € 32 850 €
Intens 29 900 € 34 850 €
RS Line 32 100 € 37 050 €
Paris 33 500 € 38 550 €

Un choix qui dépend de l’usage et des possibilités de recharge

Captur hybride ou Captur hybride rechargeable ? Ce qui va orienter votre choix, c’est votre usage, mais surtout vos possibilités de recharge.

Si certains seront appâtés par les économies de carburant annoncées par la fiche technique, il n’y a aucun intérêt à opter pour le Captur hybride rechargeable si vous ne pouvez pas recharger la batterie régulièrement. L’idéal est de disposer d’une prise à la maison pour charger la voiture pendant la nuit. Sans aller jusqu’à installer une wallbox, vous pouvez recharger la batterie sur une simple prise domestique en cinq heures environ (pensez tout de même à faire vérifier votre installation par un électricien). Si vous avez cette possibilité, le Captur hybride rechargeable sera sans doute la meilleure option. En rechargeant régulièrement, vous privilégierez la conduite électrique pour les trajets du quotidien et garderez la polyvalence de l’hybride pour les longs trajets.

À l’inverse, la simple version hybride sera un meilleur choix si vous ne disposez pas d’un accès facile à une solution de recharge. Si les longs trajets font partie de votre quotidien, il faut également se poser des questions. Une fois sa batterie vide, le Captur hybride rechargeable perd une grosse partie de son intérêt. Sur autoroute, il est même susceptible de consommer un peu plus que la classique version hybride compte tenu du surpoids lié à la batterie (+ 200 kg).



Renault Captur E-Tech Plug-in hybride rechargeable 2020

Si vous avez la possibilité de recharger régulièrement, la version hybride rechargeable du Renault Captur sera à privilégier.